Définition sainete

Les sous-genres dans le théâtre peuvent être divisés en majeurs ( tragédie, drame et comédie ) et mineurs ( auto sacramental, sainete et entremes ); les premières sont des représentations complexes, divisées en plusieurs actes, tandis que les dernières sont généralement composées d'un seul acte et durent un temps réduit.

Sainete

Le mot farce est utilisé pour identifier les pièces qui sont encadrées dans le genre dramatique, ont un contenu humoristique et sont développées en un seul acte .

Dans l'Antiquité, ces travaux étaient effectués lors d'une coupe intermédiaire ou après la fin d'une fonction . Il convient de noter que ce mot est également utilisé pour nommer la pièce, généralement des personnages comiques, qui a une atmosphère et des personnages populaires et est organisée en un ou plusieurs actes, en tant que mise en scène indépendante.

Par exemple: "Une sainete dirigée par Héctor Gozniak sera présentée en première le week-end prochain au Teatro del Pueblo", "Un mendiant, un marchand ambulant et une prostituée sont les protagonistes du sainete qui a reçu le prix d'excellence", "Je n'aime pas les dessins, je préfère les tragédies . "

On considère que la sainete est un sous - genre théâtral qui a remplacé les entremés au XVIIIe siècle . Cet ouvrage avait un humour fort et reflétait les idées et les coutumes populaires .

Les auteurs Áfrarez Quintero et Carlos Arniches, particulièrement doués dans ce genre, ont su monter sur scène un spectacle beaucoup plus vivant et avec un langage familier permettant de voir le quotidien madrilène se refléter dans une œuvre.

Les caractéristiques fondamentales du genre sont de montrer une expressivité légère représentée dans un environnement populaire et extrêmement réaliste; Il avait aussi une valeur documentaire, montrant fidèlement la façon dont les gens vivaient et pensaient dans une société donnée et, surtout, montrait l’importance de s’identifier au pays et de se joindre aux autres dans la même ferveur nationaliste.

De l’autre côté, c’était des œuvres dépourvues d’art artificiel sur scène parce qu’elles étaient considérées comme plus petites que les grandes œuvres, mais même si cela les simplifiait, cela les rapprochait également des gens et leur donnait un aspect plus spontané et frais.

Au fil du temps, la sainete a incorporé des éléments d'autres genres tels que la zarzuela et le mélodrame, combinant humour, moralité, chants et danses.

Les sainètes, très répandus aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles, étaient les substituts des hors-d'œuvre, autre œuvre mineure servant également de support à des œuvres majeures. Ses principaux représentants étaient notamment Luis Moncín, Juan Ignacio González del Castillo, Antonio Furmento Bazo, Gaspar Zavala et Zamora.

À la fin du XIXe siècle, ce sous-genre traversa l’océan et commença à cultiver dans le Rio de la Plata, c’est donc celui qui donna naissance à un autre sous-genre, le grotesque criollo, semblable à la sainteté à l’ironie et à la teinte folklorique mais caractère plus dramatique et lugubre et qui représentait les coutumes de ces côtes. Armando Discépolo était l'un de ses auteurs fondamentaux.

Il est intéressant d’ajouter que le dictionnaire de la Royal Spanish Academy (RAE) reconnaît d’autres sens à la notion de farce. Selon l'institution, il peut s'agir d'une collation agréable au goût ou au palais, d'une saveur douce et délicate, d'une sauce qui complète certaines friandises pour améliorer sa saveur, d'une chose qui sert à rehausser le mérite de quelque chose, ou d'une Ornementation spéciale dans les robes.

Recommandé
  • définition: proverbe

    proverbe

    Proverbe , qui tire son origine du terme latin proverbium , est un concept qui fait référence à un type d’ expression qui traduit une phrase et cherche à promouvoir la réflexion . Les proverbes, en ce sens, font partie des paremias (la dénomination qui reçoit ce type d'énoncés). La discipline en charge de l’étude des proverbes, des proverbes et du reste des énoncés créés pour la transmission d’idées traditionnelles fondées sur l’expérience est connue sous le nom de parémiologie , et tire de ce terme le nom qui permet aucun d'entre eux sous forme générique, paremia . Dans le langage cour
  • définition: adjectif possessif

    adjectif possessif

    Adjectif d' origine latine, l'adjectif est un genre de mot qui exprime les propriétés attribuées au nom pour le qualifier ou le déterminer. Il existe une grande variété d'adjectifs, tels que qualificatifs et démonstratifs . Dans cette occasion, nous nous référerons aux adjectifs possessifs , qui indiquent l' appartenance . Ces adj
  • définition: prévoir

    prévoir

    Déterminer l'origine étymologique du terme prévoir doit nous mener au latin. Et il est dérivé du mot "praevidere", qui peut être traduit par "voir à l'avance" et qui est formé de deux parties parfaitement différenciées: -Le préfixe "pre", qui peut être traduit par "avant". -Le verbe
  • définition: propriété publique

    propriété publique

    La notion de propriété renvoie au droit ou au pouvoir de posséder quelque chose . Pour la loi , la propriété est le pouvoir direct sur une propriété , ce qui permet à son propriétaire de disposer librement au-delà des limites imposées par la réglementation en vigueur. Le domaine public est appelé propriété publique (c'est-à-dire qu'il n'appartient pas à un particulier). Les biens appar
  • définition: divergence

    divergence

    Le mot latin discrepantia est venu à l'espagnol comme une différence . C'est ce qu'on appelle un désaccord ou un désaccord résultant d'une action ou d'un avis . Par exemple: "La discordance politique est normale, mais nous ne devrions pas manquer de respect" , "Il y a une discordance au sein de la famille quant à l'utilisation de l'argent" , "Le recrutement possible du joueur controversé a généré des discordances dans le conseil d'administration du club " . Il est p
  • définition: eidétique

    eidétique

    Selon le dictionnaire de la Royal Spanish Academy (RAE) , on entend par eidétique ce qui est lié à la connaissance . C'est un terme d'origine grecque (formé à partir d' eidos , ou "forme" ) utilisé dans le champ philosophique pour décrire ce qui est lié à l' essence . Par con