Définition raison

Le concept de raison tire son origine du ratio latin. Le dictionnaire de l' Académie royale espagnole (RAE) reconnaît plus de dix significations de ce mot, y compris la capacité de penser, de réfléchir et de déduire, l' argument exposé à l'appui d'une chose particulière, la raison ou la cause et le quotient. de deux chiffres .

Raison

Du point de vue de la philosophie, la raison est la capacité en vertu de laquelle l'homme parvient non seulement à reconnaître les concepts, mais aussi à les interroger. De cette façon, il parvient à établir sa cohérence ou sa contradiction et peut en induire ou en déduire d'autres personnes différentes de celles qu'il connaît déjà.

La raison fait appel à de multiples principes tautologiques (qui s’expliquent en eux-mêmes), à savoir le principe d’identité (qui montre qu’un concept est ce même concept), le principe de non-contradiction (le même concept ne peut être ni ne doit être même temps) et le principe du tiers exclu (entre être et ne pas être un concept, il n’ya aucune possibilité de situation intermédiaire).

Par ailleurs, deux types principaux de raisonnement peuvent être mentionnés: le déductif (option qui considère que la conclusion est implicite dans les prémisses ) et le inductif (variante qui obtient des conclusions générales de quelque chose de particulier).

Enfin, il convient de noter que de nombreux journaux s’appellent "La Razón" : il existe des publications de ce type à Madrid ( Espagne ), Buenos Aires ( Argentine ), La Paz ( Bolivie ), Lima ( Pérou ), Montevideo ( Uruguay). ) et Caracas ( Venezuela ), par exemple.

Raison dans le domaine des mathématiques

Il est courant que les résultats d'une observation ou d'une mesure doivent être comparés à une autre valeur pour lui donner un sens. Si nous disons qu'une voiture atteint 120 kilomètres à l'heure, nous n'avons pas assez d'informations pour savoir si c'est beaucoup ou un peu. Mais si nous établissons une relation avec la vitesse maximale d'un autre véhicule, notre perception de ces données sera très différente .

Disons que l'autre voiture a une vitesse maximale de 100 kilomètres par heure. Pour déterminer la différence, nous allons diviser 120 par 100, ce qui permet de déduire que pour chaque kilomètre parcouru par la deuxième voiture, la première marque 1, 2 ou que la première roule 1/5 (ou 20%) plus vite. Cette comparaison de deux quantités similaires n’est rien d’autre que la raison géométrique, le quotient que nous obtenons en les divisant entre elles pour savoir combien de fois elle se contient .

Une autre façon d’exprimer ce qui précède serait 120 est de 100 . Le seul cas dans lequel il n'est pas nécessaire d'indiquer l' unité de mesure est celui où les deux grandeurs la partagent. Le numérateur, le premier élément, s'appelle antécédent et le dénominateur, conséquent . Les raisons peuvent être exprimées sous forme de fraction ou de nombre décimal.

La raison arithmétique, en revanche, définit la différence de deux valeurs . Il peut être exprimé au moyen d'un point ou d'un signe moins entre les deux grandeurs. Par exemple, le rapport arithmétique de 120 à 100 sera écrit 120, 100 ou 120-100 . Dans ce cas, comme dans le précédent, le premier élément est l'antécédent et le second, le précédent. Comme cette classification consiste en une soustraction entre deux nombres, ses propriétés sont les mêmes que dans toute addition ou soustraction .

Enfin, vous pouvez établir une relation entre trois valeurs, appelées raison simple, qui consiste en la division des soustractions entre la première et chacune des deux autres. Si nous avons les nombres a, b et c, cela sera exprimé de la manière suivante: (abc) = (a - b) / (a ​​- c) . Pour établir le double rapport de quatre grandeurs, il faut prendre deux valeurs et obtenir le rapport simple entre chacune d’elles et les deux autres; le quotient des deux comparaisons doublera alors .

Recommandé
  • définition: ostensible

    ostensible

    Ostensible est un terme qui tire son origine du mot latin ostendĕre , qui peut être traduit par "show" . L'ostensible est donc à ce qui est évident, visible à l'œil nu ou notoire . L' adjectif est utilisé pour qualifier ce qui est manifesté ou ce qui pourrait être exposé ou remarqué. Par exemp
  • définition: intergroupe

    intergroupe

    L'adjectif groupe est utilisé pour décrire ce qui est lié à un groupe : une pluralité d'éléments constituant un groupe. L' intergroupe est donc associé aux relations entre les groupes . Selon la psychologie sociale , les relations intergroupes sont développées sur la base de l'identification d'individus avec certains groupes. Un compo
  • définition: vecteurs concurrents

    vecteurs concurrents

    Vector est un concept à plusieurs usages. Dans ce cas, nous nous intéressons à sa signification dans le domaine de la physique , ce qui indique qu’un vecteur est une quantité définie par sa valeur, sa signification, sa direction et son point d’application. D' autre part, concurrente est celle qui concorde (c'est-à-dire qui est jointe ou qui coïncide avec autre chose). Les vecte
  • définition: scrupules

    scrupules

    Le terme latin scrupŭlus , qui fait référence à une petite pierre, est venu en espagnol comme un scrupule . C'est ce qu'on appelle la méfiance ou l' hésitation d' une personne à savoir si une chose est acceptable ou non, selon la morale . Les scrupules sont donc liés aux paramètres qui guident le comportement ou fixent les tâches. Quand qu
  • définition: décoloration

    décoloration

    Le concept de décoloration , dérivé du mot latin decoloratio , fait référence à l' acte et au résultat de la décoloration . Ce verbe, qui peut aussi être appelé décolorer , fait allusion de son côté pour adoucir ou éliminer la couleur . Par exemple: "Je recherche un produit naturel pour la décoloration des cheveux" , "Les lavages successifs produiront progressivement la décoloration du pantalon" , "Le directeur du musée a convoqué un restaurateur pour déterminer comment la décoloration des cheveux pouvait être inversée. le célèbre tableau &
  • définition: barman

    barman

    Il est connu sous le nom de barman sujet qui se consacre à préparer et à servir des boissons dans un bar ou un autre établissement similaire. Cela fonctionne généralement dans le bar de la place (l'expression anglaise barman peut être traduite par "homme du bar" ) et se spécialise dans la combinaison de différentes boissons alcoolisées pour faire des cocktails . Un barma