Définition souffle

Le mot latin halĭtus est venu à notre langue comme un souffle . Le terme fait allusion à la respiration, c'est-à-dire à l' air qui est expulsé par la bouche pendant la respiration. Le concept peut aussi faire allusion à l' expiration .

Le souffle

Par exemple: "Le souffle éthylique du jeune homme révélait son état d'ébriété", "L'athlète a réussi à atteindre la ligne d'arrivée avec le dernier souffle", "J'ai senti le souffle de mon persécuteur dans le cou, mais je pouvais le laisser derrière" .

Lorsqu'un être humain ou un animal respire, il développe un échange de gaz avec l'environnement qui l'entoure. Dans ce processus, le corps reçoit de l'oxygène et rejette le dioxyde de carbone. L'air qui sort de l'organisme par la bouche, dans ce cadre, reçoit le nom de souffle.

Si l'haleine exhalée dégage une odeur désagréable, la personne est atteinte de halitose . Ce trouble, assez habituel, est généralement généré par des bactéries et peut être traité de différentes manières.

L'idée de souffle peut aussi faire allusion à la vapeur projetée par quelque chose: "On pouvait observer le souffle de la locomotive à plusieurs mètres de distance", "Le souffle qui sort du pot embué de la fenêtre", "L'eau était tellement chaud qui dégageait un souffle notoire à l’œil nu " .

Enfin, le souffle peut être utilisé de manière poétique pour nommer un souffle faible ou l' atmosphère qui enveloppe quelque chose: "En ouvrant la porte, un souffle l' enveloppa légèrement ", "Le souffle de l'histoire imprègne chaque coin de cette petite ville" "Depuis que j'ai pu redécouvrir mon fils, je sens qu'un souffle de force anime chacune de mes actions" .

Recommandé
  • définition populaire: cas

    cas

    Avant de déterminer le sens du terme "cas", il est nécessaire de découvrir son origine étymologique. En particulier, nous pouvons établir que le latin dérive, exactement du mot "casus", qui peut être traduit par "chance", "accident" et "chance". C'
  • définition populaire: lactose

    lactose

    La première chose que nous allons faire est de découvrir l’origine étymologique du terme lactose. En particulier, nous pouvons déterminer qu'il provient du latin, plus précisément de "lac, lactis" qui peut être traduit par "lait". Le lactose est un sucre (composé de glucose et de galactose) présent dans le lait . C'est
  • définition populaire: susceptible

    susceptible

    Du latin susceptibĭlis , l'adjectif susceptible a deux grandes utilisations. D'une part, il s'agit de savoir qui est difficile, trop sensible ou qui est facilement offensé sous n'importe quel prétexte . Par exemple: "Votre sœur est très sensible: je lui ai dit de baisser un peu la voix et elle s'est fâchée" , "Je déteste quand vous êtes susceptible et faites des histoires pour tout" , "Je ne suis pas susceptible, mais je ne peux pas accepter qu'on me le dise quelque chose de similaire . "
  • définition populaire: sécrétion

    sécrétion

    Le secret est un terme qui tire son origine du mot latin secretĭo . Le concept fait référence à l' acte et à la conséquence de la sécrétion . Le verbe secrétaire, quant à lui, est utilisé dans le domaine de la biologie pour nommer l'action que les glandes développent lorsqu'elles expulsent certaines substances qu'elles ont élaborées. Une sécrétio
  • définition populaire: parent

    parent

    Relatif est un adjectif qui vient du mot latin relativus . Le terme permet de mentionner ce qui maintient un lien avec quelque chose ou quelqu'un . Par exemple: "Je ne commenterai pas ma vie personnelle: je ne parlerai que de mon travail" , "En ce qui concerne les réformes, nous prendrons une décision dans les prochains jours" , "L'économiste donnera une conférence pour tout expliquer par rapport à la nouvelle norme fiscale " . Au-
  • définition populaire: syllabe

    syllabe

    Un mot grec dérivé du terme latin syllăba et de celui-ci, du mot syllabe . La notion fait référence aux sons qui, à partir d'une certaine articulation, forment le même noyau phonique , situé entre des dépressions contiguës de la voix . Il est donc possible de définir une syllabe comme une division phonologique d'un mot . C'est