Définition genre

Une espèce est un ensemble formé d' éléments similaires ayant un ou plusieurs caractères en commun. Le mot vient de l' espèce latine et est utilisé dans divers contextes.

Espèces

Par exemple: "Des joueurs comme Zidane ou Riquelme sont d’un type unique, formés par ceux qui préfèrent passer le ballon avant de jouer personnellement", "Ce genre d’accord peu clair nuit à la démocratie . "

Espèce est également utilisée comme synonyme de sujet, proposition, sujet ou cas: "Je suis conscient qu’une espèce similaire est impossible à comprendre", "Cette espèce était un conflit pour tous" .

Il est connu comme une espèce, en revanche, à l' apparence obscure de quelque chose : "Le chanteur a utilisé une sorte de masque sur son visage", "Ricardo m'a donné une sorte de robe avec des franges et des arcs" .

Pour la zoologie et la botanique, les espèces sont les groupes dans lesquels les genres sont divisés. Les individus d'une même espèce partagent des caractères génériques et d'autres facteurs qui leur permettent de se ressembler et de se distinguer du reste de l'espèce.

Le lion et le chien sont deux exemples d'espèces du règne animal. Le nom scientifique du premier est Panthera leo et appartient à la famille des félidés. Le chien ou canis lupus familiaris, en revanche, fait partie de la famille des canidés.

Il est important de garder à l'esprit que de nombreuses espèces sont en danger d'extinction, généralement en raison de l'action humaine (chasse, prédation, destruction de leur habitat naturel, etc.). L' ours polaire est l'une des espèces en danger d'extinction.

Pourquoi classer les espèces?

Lors de l’analyse et de la classification des divers organismes qui font partie de la vie sur Terre, les observateurs et les scientifiques ont pour objectif d’en savoir plus sur la planète elle-même, son passé et son avenir possible. La taxonomie permet de connaître l'ordre dans la diversité de la vie et les relations établies entre les différentes communautés et leur environnement.

Dans la taxonomie, les organismes sont organisés de manière gérárique. Il existe différents groupes et au sein de nombreux autres, chacun dans un espace spécifique. Le groupe principal est appelé taxon et son niveau de localisation, catégorie.

Espèces Les principaux groupes sont les royaumes et il en existe quatre: les champignons (Monera, Protista, Fungi), les plantes (Plantae) et les animaux (Animalia). Dans chacune d’elles, il existe différentes catégories qui nous permettent de localiser chaque espèce en fonction de ses similitudes et de ses différences avec les autres et de son histoire évolutive.

Ainsi, dans un royaume, les espèces sont regroupées en genres, qui sont divisés en familles. Les familles sont classées tour à tour en ordres, ceux-ci en classes et les classes en divisions.

Il est important de garder à l'esprit que, bien que nous considérions généralement tous les mammifères ou vertébrés comme des animaux, il existe de nombreux groupes dans ce royaume. Sans aller plus loin, il a été découvert que 95% des personnes connues jusqu'à présent appartiennent au groupe des invertébrés, c'est-à-dire sans vertèbres.

Ce besoin d’étudier le monde et la vie en particulier remonte aux temps ancestraux. Telle est telle qu'Aristote lui-même, au IVe siècle av. J.-C., a classé les animaux et les plantes .

Plus tard, il a été étendu et au cours du 18ème siècle, Linné a développé la classification systématique; grâce à quoi ont été créées de nombreuses listes d’espèces permettant de connaître leurs caractéristiques et leur évolution dans le temps . Cette classification est basée sur la prémisse que tous les êtres vivants peuvent être regroupés en ensembles (niveaux) pouvant à leur tour être contenus par d'autres (groupes) et présenter des caractéristiques similaires à celles faisant partie de leur ensemble.

Par exemple, on trouve des primates dans le groupe de mammifères et tous ont des caractéristiques communes qui se différencient clairement des animaux n’appartenant pas au groupe, tels que les oiseaux ou les reptiles.

Recommandé
  • définition populaire: en bonne santé

    en bonne santé

    Healthy est un adjectif qui fait référence à ce qui est utilisé pour conserver ou restaurer la santé . Ce peut être quelque chose de concret (comme un aliment) ou abstrait (restez calme, évitez les soucis). La santé implique le bien-être physique, mental et social complet d'un être vivant. Cela sig
  • définition populaire: consonance

    consonance

    Le concept de consonance dérive du latin consonantĭa et a de multiples utilisations. Dans le domaine de la musique , la consonance vise à mettre en évidence la qualité des sons qui, appréciés simultanément, génèrent un effet agréable . Il convient de noter qu’il est possible d’établir une opposition entre consonance et dissonance . Les intervalle
  • définition populaire: bondage

    bondage

    C'est dans le slave que se trouve l'origine étymologique du terme qui nous occupe maintenant. Et c'est qu'il émane du mot "slave", auquel est ajouté le suffixe "-tud", qui peut être traduit par "qualité". L'esclavage est l' état d'esclavage (la personne qui est sous la domination d'un autre sujet et qui, par conséquent, manque de liberté ). Le con
  • définition populaire: Accès

    Accès

    Accès est un mot anglais qui peut être traduit par " accès " . L’utilisation la plus courante de ce terme dans notre langue est liée à un programme informatique développé par la société américaine Microsoft . Access , ou Microsoft Access , est un logiciel qui vous permet de gérer une base de données . Le programme
  • définition populaire: réglage

    réglage

    L’accord est la caractéristique de ce qui est syntonique (c’est-à-dire qu’il est accordé ). L'action de syntonisation , par contre, fait référence à l'ajustement d'une fréquence ou à l'harmonisation ou à la coïncidence d'une idée avec une autre. L' égalité enregistrée entre un périphérique émettant un signal et un appareil qui le reçoit est appelée réglage. De cette manière, une té
  • définition populaire: névrose

    névrose

    Le concept de névrose fait référence à une affection du système nerveux qui a des conséquences sur le traitement de ses émotions par une personne, ce qui conduit à développer une pathologie l'empêchant de créer une empathie avec l'environnement. William Cullen , chimiste et médecin né à Lanarkshire (Écosse), a inventé ce terme au dix-huitième siècle, faisant observer qu'il contenait les symptômes de troubles sensoriels causés par une maladie du système nerveux. Tel que défini par