Définition exécution

Exécution Du latin exsecutio, le terme exécution permet de nommer l' action et l'effet d'exécution . Ce verbe a plusieurs significations: mettre quelque chose au travail, jouer facilement quelque chose, jouer un morceau de musique, exécuter, réclamer une dette selon une procédure exécutive ou, en informatique, effectuer les opérations spécifiées par un programme .

Une exécution peut donc être une action spécifiée. Par exemple: "J'ai donné un ordre et je veux voir son exécution", "L'exécution ne peut avoir lieu trois jours après la passation de l' ordre", "Martinez avait tort dans l'exécution du pénitencier et son équipe n'a pas pu égaler la partie" .

Dans l’ art, l’exécution est liée à la manière de faire : "L’exécution du pianiste a été phénoménale: le public l’a applaudi pendant plusieurs minutes", "L’idée du sculpteur semblait intéressante, mais à la vue de l’œuvre terminée, le sentiment qu'il a échoué dans l'exécution . "

Le droit, la justice et la ligne de démarcation entre le légal et l'inconstitutionnel

Dans le domaine du droit et de la justice, le concept d'exécution a deux grands usages.

D'une part, il est question du meurtre d'un condamné : "L'exécution du dictateur irakien a eu lieu malgré les protestations de milliers de personnes", "Il y a quelques heures l'exécution du tueur en série du Texas, exécuté avec une injection mortelle . "

En ce sens, on parle d'exécution lorsque, après une procédure judiciaire, la vie d'un individu est retirée parce que c'est la seule alternative qui permet à la justice d'être correctement exécutée. Cette manière de comprendre la justice est absolument stricte et autoritaire. Il essaie de s'affirmer dans un arbitraire dangereux, dont sont souvent victimes des victimes qui n'ont pas commis le crime pour lequel elles sont exécutées.

De nombreux ouvrages littéraires ont été écrits sur ce sujet. L'un d'eux est celui publié par Víctor Hugo, "Le dernier jour d'un condamné à mort". Un récit effrayant où l'humanité est montrée derrière l'individu qui est emmené à l'échafaud.

Dans le même sens, le terme peut également désigner un acte illégal . C'est ce qu'on appelle une exécution extrajudiciaire. Il s'agit d'un meurtre perpétré par un gouvernement ou une personne dotée d'une certaine autorité, commis en dehors de la loi, au mépris des droits des citoyens et sans attendre l'approbation légale. Dans cette catégorie de meurtres sont ceux commis par les divers gouvernements inconstitutionnels, tels que les dictatures qui ont régné dans plusieurs pays d'Amérique latine au fil du temps.

En revanche, ce concept peut faire référence à une procédure judiciaire avec saisie et vente d’avoirs pour réaliser le paiement de dettes: "Rien ni personne ne peut empêcher l’exécution: nous devrons quitter la maison" ", " le maire a promis d’arrêter les exécutions qui affectent les débiteurs hypothécaires " .

Il est curieux de penser que la ligne qui sépare les actes constitutionnels de ceux commis en dehors du droit est si diffuse et que le même concept peut être utilisé dans les deux cas. À ce stade, on peut se demander si l’être humain a vraiment le droit de tuer un autre individu, au-delà de ses actes ou des crimes qu’il a commis. Non seulement en ce qui concerne la possibilité d’équivoque, irréfutable pour l’être humain, mais aussi en ce qui concerne le droit de choisir pour la vie de tous les êtres vivants. La solution n'est certainement pas de libérer les criminels, mais de leur permettre de choisir leur propre sentence .

Recommandé
  • définition populaire: impressionnisme

    impressionnisme

    L’impressionnisme est un art actuel du XIXe siècle, principalement lié à la peinture : les peintres impressionnistes décrivaient des objets selon l’ impression que la lumière produit en vue et non selon la prétendue réalité objective . Le mouvement impressionniste s'est développé en France puis s'est étendu à d'autres pays européens. En capturant la
  • définition populaire: la sialorrhée

    la sialorrhée

    Le développement de niveaux excessifs de salive s'appelle la sialorrhée . Ce trouble, également appelé hypersalivation , peut être dû à une stimulation excessive du système nerveux parasympathique ou à une maladie enregistrée au niveau supérieur du tractus gastro-intestinal. La croissance des dents chez les enfants, la consommation de certains médicaments , l’état de grossesse et certains types d’ empoisonnement peuvent également être à l’origine de la sialorrhée, signe clinique qui permet aux médecins, dans certains cas, de diagnostiquer des maladies . Il convient de rappele
  • définition populaire: sic

    sic

    Sic est un mot latin qui peut être traduit par "comme ça" . Son utilisation dans notre langue est liée à l'expression sic erat scriptum , qui signifie "ainsi il a été écrit" . De cette manière, le sic est utilisé comme adverbe dans les écrits pour préciser qu'une phrase ou un mot mentionné est textuel . Quand une
  • définition populaire: homme frappé

    homme frappé

    Un " hit man" est une personne qui commet des meurtres en échange d’argent . C'est pourquoi on dit souvent que le tueur à gages est un tueur à contrat ou un tueur à commission . Dans ces cas, l'individu propose de tuer une autre personne comme s'il s'agissait d'un "service" , en ce sens qu'il est embauché et obtient de l' argent en échange de l'exécution de sa tâche. Les tueu
  • définition populaire: synagogue

    synagogue

    Un mot grec qui peut être traduit par "rassembler" est venu à la langue latine en tant que synagogue et à notre langue en tant que synagogue . Plus précisément, nous faisons référence au verbe "synagein", qui peut être traduit par "rassembler" ou "collecter" et qui est le résultat de la somme de deux composants: "syn", synonyme de "ensemble", et "agein", ce qui signifie "conduire". C'e
  • définition populaire: citation

    citation

    Établir l'origine étymologique du terme citation est quelque peu complexe car il émane de deux langues. Ainsi, en premier lieu, la partie du concept latin quotus qui signifie "combien" et d'où vient le mot français " citation" . Cela a été utilisé pour faire référence à la quantité d'argent qui a été attribuée à chaque contribuable et émane de celui-ci le verbe le plus courant qui est cotiser . La citation est