Définition histoire

L'histoire est la science sociale chargée d'étudier le passé de l'humanité . D'autre part, le mot est utilisé pour définir le journal historique qui commence par l'apparence de l'écriture et même pour faire référence au passé lui-même .

Histoire

Quelques exemples où le terme apparaît: "Un expert en histoire a assuré que les premiers habitants stables de l'île étaient des passeurs", "Ma relation avec Johanna est déjà de l'histoire", "Le joueur espagnol a marqué un but qui restera dans l'histoire de la compétition "

Les façons dont l’histoire étudie les faits transcendants de la vie de l’humanité peuvent être synchroniques (de la même période), relier des événements de la même période avec des évolutions ou des conséquences sur l’espèce humaine, ou diachroniques (de différentes époques), analyser des événements antérieurs qui peuvent être des causes ou des causes ultérieures qui sont la conséquence d'un événement ou de quelque chose concernant l'espèce elle-même. Les scientifiques spécialisés en histoire sont appelés historiens .

Il est important de préciser que, même si certains concepts impliqués dans l’histoire, en sont absolument différents et ne doivent pas être confondus, il s’agit: de l’ historiographie (couvrant les procédures et techniques permettant de décrire un fait); déjà eu), l’ histologie (destinée à expliquer comment se sont déroulés les événements historiques) et l’ histoire elle-même (c’est-à-dire les événements qui ont réellement eu lieu). Dans ces trois concepts (histoire, historiographie et historiologie), nous retrouvons les événements passés, la science dédiée à leur analyse et l'épistémologie correspondante.

Deux approches peuvent être mentionnées dans le champ d’étude de l’histoire: le classique (qui considère l’histoire comme la période issue du développement de l’écriture) et le multiculturaliste (qui considère que l’histoire recouvre les étapes dans lesquelles elle est possible. reconstruire de manière fiable les événements qui affectent le développement social).

Selon l'histoire classique, les événements qui se sont déroulés avant la période historique appartiennent à la préhistoire, tandis que ceux situés dans la période de transition entre la préhistoire et l'histoire font partie de la protohistoire .

Les phénomènes analysés par l'histoire peuvent être de nature économique, politique, sociale, artistique, culturelle ou religieuse et se différencient par leur durée, leur durée . Celles de courte durée sont des événements spécifiques, également appelés événements, qui se produisent dans quelques heures ou quelques jours, la chute des tours jumelles (11-S). Il est considéré comme un phénomène de durée moyenne, qui sont conjoncturels et se développent dans une période de quelques années, comme la première internationale. Enfin, les projets à long terme sont structurels et leur développement peut durer jusqu'à des siècles, tel est le cas du conflit entre la Palestine et Israël.

Comme dans les sciences sociales, les choses ne se manifestent pas de manière déterministe, en raison d'un manque de vérification possible uniquement dans les sciences exactes, les phénomènes de l'histoire peuvent être analysés sous de multiples angles et montrent même des faits contradictoires. Et, tout comme l’histoire ne peut pas analyser le passé d’une manière déterministe, elle ne peut pas prédire l’avenir de l’humanité à partir de données empiriques. Avec tout cela, on peut dire que pour faire une analyse historique, il faut prendre en compte la liberté de chaque individu au sein du groupe social étudié.

L'histoire et ses liens avec d'autres sciences

On considère que l’histoire est une science parce qu’elle tente d’être aussi objective que possible, de donner une connaissance démonstrative des faits, en recherchant des preuves à l’ appui de ses conclusions. Ces tests sont collectés selon différentes méthodes, qui peuvent être hautement spécialisées (technologie de pointe développée pour extraire des informations d’une source donnée) ou des procédures mathématiques (statistiques et données extraites de la société et permettant une analyse dans la plupart des cas). empirique possible un phénomène).

La sociologie considère que l'analyse des phénomènes de l'histoire doit prendre en compte certains facteurs à développer, tels que les facteurs sociaux et économiques, qui influencent non seulement la société, mais chaque individu en particulier. Outre les facteurs géographiques, démographiques, sociaux et politiques .

La philosophie de l'histoire est une spécialisation de la philosophie qui reflète la signification des faits qui font partie de l'histoire de l'humanité . Cette discipline analyse l’existence éventuelle d’une conception, d’un but ou d’un but dans le processus historique.

L'histoire est liée à d'autres sciences pour mener à bien ses conclusions. Il a besoin de la géographie pour analyser les conséquences que certains phénomènes géographiques peuvent avoir sur les décisions d’une société, de l’ archéologie pour analyser le passé et en comprendre les actualités, les mathématiques et les statistiques pour comparer les données recueillies dans le cadre de leurs recherches. .

Recommandé
  • définition: abîme

    abîme

    Un abîme est une dépression ou une profondeur qui, en raison de ses caractéristiques, est majestueuse et risquée. La chose habituelle est que le gouffre est situé quelque part en hauteur , comme une montagne . Par exemple: "Lors du circuit, le guide nous a demandé à plusieurs reprises de ne pas nous approcher de l'abîme" , "Le bus a contourné l'abîme avant d'atteindre le sommet " , "Un Norvégien a fait l'histoire en sautant en parachute dans l'abîme de Gruek " Le terme est également utilisé au sens figuré, comme distance ou écart très considérab
  • définition: remise

    remise

    Le terme remise désigne l' acte et le résultat de la remise : réduire une quantité , donner quelque chose au passage. La notion de rabais est généralement utilisée en ce qui concerne le montant qui, à certains moments ou dans certaines circonstances, est réduit d'un prix, d'un taux, d'un honoraire ou d'un salaire. Par exe
  • définition: scandale

    scandale

    L'origine étymologique du scandale se trouve dans un mot grec: skándalon , qui fait référence à une pierre avec laquelle un individu trébuche. Ce terme est venu au latin tardif comme scandalum puis est arrivé dans notre langue . En espagnol, la pierre de skandalon est devenue symbolique car le concept peut faire référence à un événement qui provoque un choc et une irritation . Le scandal
  • définition: pathologique

    pathologique

    C'est en grec que se trouve l'origine étymologique du terme pathologique, puisqu'il provient de la somme de plusieurs éléments de cette langue: - "Pato", qui peut être traduit par "maladie" ou "souffrir". -Le nom "logos", qui est synonyme de "étude". -Le
  • définition: err

    err

    L' erreur est l'acte qui consiste à marquer le bétail à l' aide d'un fer à repasser . Le concept fait également référence à l' époque à laquelle ces marques sont fabriquées et aux célébrations organisées pour l'occasion. Aussi connu sous le nom de sable ou de terre , l'erreur est commise depuis des milliers d'années dans le but de signaler à qui appartient le bétail . Au-delà de la m
  • définition: tatami

    tatami

    Tatami est un terme dont les origines se trouvent dans la langue japonaise. C'est une surface sur laquelle différents arts martiaux sont pratiqués et certaines activités sont réalisées dans des maisons japonaises. Le tatami est un tapis qui est généralement fabriqué avec de la paille , bien qu’il existe actuellement des tatamis en matériaux synthétiques . La concept