Définition justification

C'est en latin que se trouve l'origine étymologique du terme justification qui nous occupe maintenant. Il vient du mot "iustificatio", qui peut être traduit par "action et effet de bien faire quelque chose de bien" et qui est composé des parties suivantes:
• Le mot "iustus", qui est synonyme de "juste".
• Le verbe "facere", qui équivaut à "faire".
• Le suffixe "-cion", utilisé pour indiquer "action et effet".

Une personne peut justifier ses actes et expliquer son comportement dans un contexte. Dans ce cas, nous parlons d'une justification active. Une autre possibilité est qu’une autorité soit chargée d’indiquer la justification des actes d’autres personnes.

En ce sens, on appelle justification médicale un document qui doit être rédigé par un professionnel de la santé pour certifier l'absence d'un patient sur son lieu de travail ou d'étude. C’est une justification à base scientifique approuvée par une personne qualifiée qui offre son nom et son expérience à titre de garantie. Il est donc normal que sa validité ne soit pas mise en doute, bien que l’on sache souvent qu’il ne l’a pas, mais que la justification s'étend à titre de faveur à un ami ou à une connaissance.

Dans le domaine de l'éducation, certaines méthodes d'évaluation demandant aux étudiants d'indiquer simplement si une affirmation est vraie ou fausse, ou de choisir la phrase correcte parmi une série d'options, il est normal qu'une justification soit fournie, une explication brève est nécessaire. montrer que le choix n'a pas été aléatoire.

Dans les écoles également, afin de réduire au minimum ce que serait l'absentéisme scolaire, il est habituel que, lorsque les élèves manquent des cours, on leur demande de présenter la justification correspondante. Il peut s’agir d’un document médical prouvant que vous avez assisté à une consultation ou d’une maladie, ou d’une note rédigée et signée et signée par vos parents ou votre tuteur légal et précisant les raisons du manque de jeunes.

Il est également important d'établir que, dans le domaine de la philosophie et de la science, nous parlons de ce que l'on appelle la théorie de la justification. Il s’agit d’un terme utilisé pour désigner la partie de la théorie de la connaissance consacrée à l’étude des techniques ou méthodes utilisées par les personnes au moment de prouver un énoncé ou une proposition.

Il est établi qu’il existe trois types de justifications ou plutôt de sources qui servent en tant que telles. En particulier, il s'agit de son raisonnement, de son intuition et de ses expériences.

La justification, enfin, peut être un type d'alignement appliqué aux lignes d'un texte pour faire coïncider chaque extrémité avec le début de la marge correspondante, en espaçant les mots autant que nécessaire. Un bloc de texte justifié ressemble à un carré, car il ne laisse pas d'espaces vides entre les marges et les mots.

Il convient de mentionner qu'il existe également une justification verticale des textes, pour lesquels des marges de composition supérieures et inférieures sont utilisées, bien que cela ne soit pas largement utilisé. Contrairement à la justification horizontale, qui prolonge les lignes du texte en ajoutant des espaces entre les mots, la verticale utilise la régulation de l'interligne, c'est-à-dire l'espace entre ses lignes.

Recommandé
  • définition: spirale

    spirale

    Le premier pas à faire pour découvrir le sens du terme spirale consiste à déterminer son origine étymologique. Ce faisant, nous trouvons le fait qu’il émane du latin, en particulier de "spiralis", qui peut se traduire par "en hélice". C'est un mot composé des parties suivantes: "spira", qui est synonyme de "tire-bouchon", et le suffixe "-al". Une spir
  • définition: balla

    balla

    Plusieurs fois, dans différents textes , nous trouvons le mot balla écrit. Cependant, si nous consultons un dictionnaire, nous découvrirons que ce terme n'existe pas . Il s’agit d’une faute d’orthographe très fréquente, dérivant de confusions avec des concepts tels que berry , fence and go . Si l’inten
  • définition: thèse

    thèse

    Thèse provient de la thèse latine qui, à son tour, dérive d'un mot grec. C'est une proposition ou une conclusion qui est maintenue avec un raisonnement . La thèse est une déclaration de vérité argumentée ou justifiée dont la légitimité dépend de chaque domaine. Cela signifie qu’une thèse personnelle sur un sujet n’est pas la même chose qu’une thèse scientifique . Dans l'Antiquité
  • définition: la miséricorde

    la miséricorde

    La première acceptation de la miséricorde qui comprend le dictionnaire de l' Académie royale espagnole ( RAE ) fait référence à la récompense ou au prix attribué pour un travail. Le terme, dans l'Antiquité, a été utilisé pour faire allusion au cadeau qu'un seigneur ou un roi a donné à un sujet. Mercy, dans
  • définition: veau

    veau

    La première chose à savoir est qu’il n’ya pas d’origine étymologique claire de ce terme. Ainsi, il y a des théories qui établissent qu'il dérive du mot basque "beicecor" et d'autres qui déterminent qu'il vient du "bouquetin" ibérique. Ce dernier est un mot qui a été utilisé pour désigner une espèce d’antilope. Le veau s'appel
  • définition: fade

    fade

    L' étymologie de l' insipide nous conduit à insulsus , un mot latin qui peut être traduit par "sans sel" . Ce qui manque de saveur est donc qualifié de fade. Par exemple: "Je n'ai pas aimé ce plat, il me semblait fade" , "Quel gâteau fade! Je m'attendais à quelque chose de différent "" Pour que la recette ne soit pas fade, il est important d'ajouter différentes herbes aromatiques à la préparation . " L&