Définition multiplication

La multiplication est un terme originaire du latin multiplicatio qui permet de nommer le fait et les conséquences de la multiplication ou de la multiplication (augmentation du nombre d'éléments appartenant au même groupe ).

La multiplication

Pour les mathématiques, la multiplication consiste en une opération de composition nécessitant l’addition répétée d’un nombre en fonction du nombre de fois indiqué par un autre.

Les nombres qui interviennent dans la multiplication sont appelés facteurs, alors que le résultat est appelé produit . L’opération a donc pour objectif de trouver le produit de deux facteurs.

Chaque facteur, par contre, a sa propre dénomination: le nombre à ajouter de manière répétée est le multiplicateur, tandis que le nombre indiquant le nombre de fois que le multiplicateur doit être ajouté est le multiplicateur . La multiplication, en bref, consiste à prendre la multiplication et à l'additionner autant de fois que les unités contiennent le multiplicateur.

Par exemple: 5 x 2 = 10 ( "cinq fois multiplié par deux est égal à dix" ) est l' opération qui indique que vous devez ajouter 2 fois le nombre 5 ( 5 + 5 = 10 est égal à 5 x 2 = 10 ). La même logique est utilisée avec des nombres plus grands ( 8 x 5 = 40 est égal à 8 + 8 + 8 + 8 + 8 = 40 ).

Il convient de noter que la multiplication est conforme à la propriété commutative. Cela signifie que l'ordre des facteurs ne modifie pas le produit: 7 x 2 = 14 est égal à 2 x 7 = 14 (ajouter 7 fois le nombre 2 génère le même résultat que d'ajouter 2 fois le nombre 7 ).

En ce qui concerne le reste des propriétés les plus courantes, la multiplication ne pose aucun problème. Dans le cas de la propriété associative, il est possible de regrouper les facteurs sans modifier le produit . En ce qui concerne la propriété distributive, si nous prenons comme exemple 2 x (4 + 3 - 5), nous devons extraire chaque élément entre parenthèses et le multiplier par 2 en conservant son signe, comme suit: 2 x 4 + 2 x 3 - 2 x 5 Ce dernier peut également être exprimé sous forme d'une série de sommes: 2 x 4 + 2 x 3 + 2 x (-5) .

Une particularité de la multiplication lorsque des nombres négatifs sont impliqués est que lorsque vous travaillez avec deux d'entre eux, vous obtenez un positif; Même dans des contextes qui ont peu à voir avec les mathématiques, il est très courant d'entendre la phrase " moins pour moins, plus ". Par contre, en multipliant un nombre positif par un nombre négatif, le résultat est toujours négatif. Comme dans la somme, les images sont généralement utilisées pour faciliter l'apprentissage de ces particularités. Le plus utilisé est de penser à un axe sur lequel se trouvent tous les nombres entiers, en focalisant la vue sur le zéro; À gauche, les nombres négatifs et à droite, les nombres positifs, et chaque opération effectuée est tracée "en mouvement" dans un sens ou dans l'autre, en fonction du signe des chiffres en question.

À l'école primaire, on apprend généralement la multiplication après avoir vu l'addition et la soustraction, dans cet ordre, et cette opération est présentée à l'aide des " tables de multiplication " connues. Fondamentalement, ils comprennent toutes les multiplications possibles entre les nombres de 1 à 9, bien que, selon le centre d’enseignement, ils puissent inclure plus de comptes. Chaque table correspond à un nombre, on parle donc de "la table de 3", par exemple, pour désigner "3 x 1, 3 x 2" et ainsi de suite jusqu'à "3 x 9". De cette façon, cette série de multiplications aléatoire et absurdement simple est fixée dans la mémoire, ce qui évite aux enfants de raisonner la procédure. En bref, l’univers mathématique est beaucoup plus complexe que "9 x 9".

Dans le langage courant, la multiplication fait référence à une augmentation de certaines choses ou situations: "La multiplication des crimes dans le quartier a poussé les gens à commencer à installer des bars chez eux" .

Recommandé
  • définition populaire: régime fiscal

    régime fiscal

    Du régime latin, le régime est le système politique et social qui régit une région donnée et l’ ensemble de normes qui régit une chose ou une activité. Le concept fait également référence à la formation historique d'une époque (régime politique). Fiscal , en revanche, est ce qui appartient ou est lié au trésor . Ce dernier terme
  • définition populaire: mauvais

    mauvais

    Le terme mauvais peut être utilisé comme adjectif ou comme nom . Dans le premier cas, il est utilisé avant un nom masculin singulier pour le qualifier de mauvais ou négatif . Par exemple: "Je pense que c'est un mauvais plan, il vaut mieux penser autre chose" , "Votre cousin est un méchant, je ne suis pas intéressé à rien savoir de lui" , "J'en ai marre du mauvais service de cette compagnie de téléphone: je vais changer opérateur bientôt . " En
  • définition populaire: vision

    vision

    Basé sur le terme latin visĭo , le concept de vision permet de décrire le sens qui donne à différents organismes la possibilité de détecter la lumière et de reconnaître des lieux, des personnes et des objets (c'est-à-dire qu'il leur permet de voir ). La vision, en soi, est une capacité que les animaux (parmi eux, l'être humain) ont développée à partir de leur structure oculaire. Dans le cas d
  • définition populaire: conviction

    conviction

    L' action et l'effet de condamner s'appelle la condamnation . C'est la peine qu'un juge ou un tribunal impose à un détenu après un procès . Par exemple: "Le violeur se verra infliger une peine exemplaire, selon ce que prévoyaient des sources proches du processus" , "Demain, la sentence de l'affaire Gutiérrez sera connue" , "Sans condamnation, il n'y a pas de justice" . La p
  • définition populaire: cofacteur

    cofacteur

    Un cofacteur est un facteur qui, en se joignant à un autre ou à un autre, favorise le développement de quelque chose. Il convient de rappeler qu'un facteur est un élément dont l'action est menée conjointement avec d'autres. Dans le domaine spécifique de la biochimie , la molécule essentielle au fonctionnement d'une enzyme s'appelle un cofacteur. Ce son
  • définition populaire: capo

    capo

    Le terme capo vient d'un mot italien qui peut être traduit par "tête" . Un terme italien qui a son origine en latin. Et cela vient du mot "caput" qui peut être traduit par "tête". Le concept est souvent utilisé en référence au chef d'une mafia ou d'un gang de criminels . Par e