Définition matériel informatique

L'origine étymologique du terme matériel que nous allons maintenant analyser en profondeur se trouve clairement en anglais. Et c’est-à-dire qu’il est façonné par l’union de deux mots de la langue anglo-saxonne: dur qui peut être traduit par «dur» et ware qui est synonyme de «choses».

Matériel informatique

La Royal Spanish Academy définit le matériel comme l' ensemble des composants qui constituent la partie matérielle ( physique ) d'un ordinateur, contrairement aux logiciels qui font référence à des composants logiques ( intangibles ). Cependant, le concept est généralement compris de manière plus large et est utilisé pour faire référence à tous les composants physiques d’une technologie.

Dans le cas des ordinateurs et des ordinateurs personnels, le matériel permet de définir non seulement les composants physiques internes (disque dur, carte mère, microprocesseur, circuits, câbles, etc.), mais également les périphériques (scanners, imprimantes). .

Le matériel est généralement distingué de base (les périphériques nécessaires au démarrage d’un ordinateur) et complémentaire (exécute certaines fonctions spécifiques).

En ce qui concerne les types de matériel, nous pouvons mentionner les périphériques d'entrée (permettent d'entrer des informations dans le système, telles que le clavier et la souris), les périphériques de sortie (ils montrent à l'utilisateur le résultat des différentes opérations effectuées sur l'ordinateur. moniteur, imprimante), les périphériques d’entrée / sortie (modems, cartes réseau, mémoires USB), l’ unité centrale de traitement ou CPU (les composants qui interprètent les instructions et traitent les données) et la mémoire vive ou RAM ( qui est utilisé pour le stockage temporaire d'informations).

Dans le cas de ce qu'est la RAM, il faut également souligner qu'il existe une classification de celle-ci en deux grandes catégories. Ainsi, d’une part, nous avons ce que l’on appelle les dynamiques, l’ensemble de cartes qui sont connectées au bus de mémoire de la carte mère d’ordinateurs et, d’autre part, les cartes spéciales. Ces derniers, contrairement aux précédents, ne sont pas utilisés dans les ordinateurs en tant que mémoire centrale.

Parmi ces derniers, il convient de souligner VRAM (mémoire à accès aléatoire vidéo), SRAM (mémoire à accès aléatoire statique) et NVRAM (mémoire à accès aléatoire non volatile).

L’histoire du développement matériel, en revanche, marque plusieurs jalons et étapes. On parle d’une première génération (avec des tubes en verre qui abritent des circuits électriques), d’une deuxième génération (avec transistors), d’une troisième génération (permettant de loger des centaines de transistors dans un circuit intégré à puce de silicium) et d’une quatrième génération ( avec l'avènement du microprocesseur). L'avancement des études sur les nanotechnologies permet de prévoir l'apparition d'un matériel informatique plus avancé dans les années à venir.

En plus de toutes les informations exposées jusqu'à présent, nous ne pouvons pas ignorer ce que nous appelons du matériel libre. Ce concept revêt une grande importance dans le secteur car il fait référence à un ensemble de dispositifs caractérisé par le fait que toute personne, gratuitement ou moyennant le paiement d’un certain montant, peut accéder publiquement à ce que Ils sont vos spécifications.

Plus précisément, ce type de matériel informatique peut être classifié en prenant comme point de départ sa nature, ce qui conduira à deux catégories (statique ou reconfigurable), ou selon sa philosophie. Dans ce dernier cas, nous trouverons, par exemple, une conception de matériel libre ou un matériel à source ouverte.

Recommandé
  • définition populaire: cas

    cas

    Avant de déterminer le sens du terme "cas", il est nécessaire de découvrir son origine étymologique. En particulier, nous pouvons établir que le latin dérive, exactement du mot "casus", qui peut être traduit par "chance", "accident" et "chance". C'
  • définition populaire: lactose

    lactose

    La première chose que nous allons faire est de découvrir l’origine étymologique du terme lactose. En particulier, nous pouvons déterminer qu'il provient du latin, plus précisément de "lac, lactis" qui peut être traduit par "lait". Le lactose est un sucre (composé de glucose et de galactose) présent dans le lait . C'est
  • définition populaire: susceptible

    susceptible

    Du latin susceptibĭlis , l'adjectif susceptible a deux grandes utilisations. D'une part, il s'agit de savoir qui est difficile, trop sensible ou qui est facilement offensé sous n'importe quel prétexte . Par exemple: "Votre sœur est très sensible: je lui ai dit de baisser un peu la voix et elle s'est fâchée" , "Je déteste quand vous êtes susceptible et faites des histoires pour tout" , "Je ne suis pas susceptible, mais je ne peux pas accepter qu'on me le dise quelque chose de similaire . "
  • définition populaire: sécrétion

    sécrétion

    Le secret est un terme qui tire son origine du mot latin secretĭo . Le concept fait référence à l' acte et à la conséquence de la sécrétion . Le verbe secrétaire, quant à lui, est utilisé dans le domaine de la biologie pour nommer l'action que les glandes développent lorsqu'elles expulsent certaines substances qu'elles ont élaborées. Une sécrétio
  • définition populaire: parent

    parent

    Relatif est un adjectif qui vient du mot latin relativus . Le terme permet de mentionner ce qui maintient un lien avec quelque chose ou quelqu'un . Par exemple: "Je ne commenterai pas ma vie personnelle: je ne parlerai que de mon travail" , "En ce qui concerne les réformes, nous prendrons une décision dans les prochains jours" , "L'économiste donnera une conférence pour tout expliquer par rapport à la nouvelle norme fiscale " . Au-
  • définition populaire: syllabe

    syllabe

    Un mot grec dérivé du terme latin syllăba et de celui-ci, du mot syllabe . La notion fait référence aux sons qui, à partir d'une certaine articulation, forment le même noyau phonique , situé entre des dépressions contiguës de la voix . Il est donc possible de définir une syllabe comme une division phonologique d'un mot . C'est