Définition vassal

Vasallo est celui qui, dans l'Antiquité, a été contraint de payer un fief . Il faisait l’objet d’un gouvernement souverain ou de tout autre type de gouvernement suprême et était lié à un seigneur (noble) par un lien de vassalité.

Vasallo

Le concept est typique de la féodalité, un système d'organisation sociale qui a prédominé dans la région occidentale de l' Europe entre les neuvième et quinzième siècles . Cette société était basée sur la culture de la terre par les serfs ou vassaux, qui devaient donner une partie de leur production au Seigneur (qui, à son tour, était fidèle à un roi).

Le vassal était l' homme qui avait demandé la protection d'un noble supérieur (du point de vue de la hiérarchie sociale) et à qui il avait juré allégeance en sa faveur. Les deux ont établi un contrat de vassalité impliquant des obligations mutuelles.

Le Seigneur accorda l' usufruit d'une inimitié au vassal, qui l'administra et profita de ses revenus sans avoir la propriété. Le monsieur a reçu une partie de la production agraire en échange.

Il était possible de former une pyramide de vassalité, avec diverses relations entre seigneurs et vassaux. Dans la partie supérieure se trouvait l'empereur et en dessous, successivement, figuraient les rois, les ducs ou comtes, les seigneurs des grands fiefs, etc.

À l’heure actuelle, la notion de vassal est utilisée pour désigner l’individu qui est dépendant d’une autre personne ou qui reconnaît un autre sujet comme supérieur . Par exemple: "Je déteste ces millionnaires qui sont entourés de dizaines de vassaux prêts à obéir à leurs caprices" .

La chute de vassalité

Vasallo La pyramide féodale a commencé à se dissoudre dès que l' Empire carolingien a dû faire face au contentieux interne de ses héritiers tout au long des années 800. Parallèlement, le féodalisme a commencé à perdre de sa vigueur, les vassaux jouissant de plus de droits. Finalement, les seigneurs ont perdu la possibilité de séparer les vassaux des fiefs, ceux-ci étant devenus héréditaires.

Ce phénomène de disparition du lien entre vassaux et seigneurs féodaux, qui découle de l'institution impériale, ne s'est légalement exprimé que plusieurs siècles plus tard, lorsque les rois ont été reconnus comme des empereurs dans leurs propres royaumes . À cette fin, l'héritage du droit romain, qui a redécouvert des glosadores, des compilateurs et des avocats de l'école de Boloñesa, a été d'une grande aide. En bref, les rois étaient considérés comme des vassaux du pontife, mais ils étaient déconnectés de la relation féodale avec les empereurs.

Quelque chose de semblable est arrivé à certains des membres les plus importants de la noblesse, qui sont devenus souverains de jure ( de jure, comme ce fut le cas pour le royaume du Portugal, qui n'était plus un comté de León) ou de facto ( de facto, comme la Bourgogne ou les comtés catalans).

Les relations entre vassaux et seigneurs pourraient être très particulières: le roi de France était seigneur du roi d’Angleterre; le roi de Pologne (avec ses terres en Prusse), le margrave de Brandebourg, vassal de l'empereur germanique. Dans de nombreux cas, le véritable pouvoir de chaque partie ne correspondait pas à la position qu’il occupait dans le contrat féodal, mais était exactement le contraire.

De même, l’excommunication (pouvoir de l’Église d’exclure de manière définitive ou temporaire un individu de la confession) donnait la possibilité d’ignorer des obligations en tant que vassal; Cela en a fait une ressource puissante pour les autorités ecclésiastiques, qui n'ont pas hésité à l'utiliser à plusieurs reprises.

Enfin, il convient de mentionner qu’à la fin du Moyen Âge, la dissolution du lien entre vassaux et seigneurs était encore plus marquée, en particulier à la suite de la crise du XIVe siècle, marquée par une séparation marquée entre les nobles et les pauvres., parallèlement à un renforcement du pouvoir réel et à un développement politique de la bourgeoisie des villes.

Recommandé
  • définition: plebe

    plebe

    Plebe est un terme qui vient de la plèbe latine. Le concept est utilisé pour nommer la couche sociale qui se trouve dans la hiérarchie inférieure de la structure de la société . Cela signifie que les gens du commun sont la classe inférieure , une dénomination qui est utilisée pour regrouper toutes les personnes qui ne peuvent pas satisfaire leurs besoins fondamentaux et qui sont marginalisées par le progrès. L'uti
  • définition: Pangea

    Pangea

    Les livres d'Histoire et de Géographie nous permettent de savoir que Pangea est le nom sous lequel est identifié un supercontinent qui aurait existé aux périodes paléozoïque et mésozoïque en raison de l'agglutination de tous les continents que nous reconnaissons aujourd'hui. On pense que le terme, issu de l'union du préfixe grec pain ( "tous" ) et du mot gea (qui, en espagnol, signifie "sol" ou "terre" ), a été utilisé pour la première fois par un scientifique d'origine allemande. Alfred Wege
  • définition: sapin

    sapin

    Il est important de connaître en premier lieu l’origine étymologique de ce mot. Et cela nous amène à déterminer qu'il dérive du latin, plus précisément de "abies" - "abietis", qui était ce qu'on appelait autrefois une espèce végétale de la famille des pinacées. Un sapin est
  • définition: zone franche

    zone franche

    Avant d'analyser le terme qui nous occupe, la première chose à faire est de déterminer son origine étymologique. Ainsi, il est établi que le premier mot qui le compose émane du latin et plus précisément du mot zone qui à son tour vient du grec et peut se traduire par "ceinture" ou "ceinture". Le seco
  • définition: sombre

    sombre

    Avant d'entrer pleinement dans la définition du terme abattement, il faut parier sur la connaissance de son origine étymologique. Dans ce cas, nous devons expliquer qu'il dérive du latin, en particulier du verbe "abbatuere", qui peut être traduit par "abattre" ou "rejeter". De
  • définition: art populaire

    art populaire

    L'art est un concept qui vient du mot latin ars et désigne les créations de l' homme qui expriment sa vision sensible du monde à travers l'utilisation de diverses ressources sonores, linguistiques et plastiques. Dans le cas de populaire, il faudrait dire que c’est aussi un mot qui vient étymologiquement du latin. En p