Définition droit naturel

Du latin directum, le terme droit peut être traduit par "qui est conforme à la loi" et permet l’élaboration de principes de justice qui constituent l’organisation des institutions et les règles qui régissent une société .

Justice

Naturel, en revanche, est ce qui est lié à la nature . Ce terme a plusieurs significations et peut faire référence à l'essence d'un être, à l'ensemble des phénomènes physiques et aux éléments du monde terrestre et à la qualité de quelque chose, entre autres.

Ces deux concepts découlent de l'idée de loi naturelle, qui est formée par les postulats sur la justice inspirés par la condition naturelle de l'homme. Ces principes cherchent à se matérialiser par le biais de lois positives ou effectives, formées par les lois dictées par l' État (qui doivent être respectées de manière obligatoire par tous les peuples) afin de maintenir l'ordre social.

La loi naturelle (ou, en latin, Ius naturale ) ne peut être définie avec précision, car sa conception a varié au cours de l'histoire. En général, le droit naturel est basé sur une entité abstraite naturelle supérieure à la volonté du peuple (comme Dieu ).

En particulier, nous pourrions établir que la loi naturelle est l’ensemble de règles que l’être humain déduit ou établit de sa propre conscience et qui sont celles qui prévalent et qui sont déterminées comme justice dans un moment historique donné. Ce dernier signe d’identité est ce qui établit qu’il est en train de changer en fonction de la scène vécue dans une société et à un moment précis.

Il est habituel de toujours opposer le droit naturel à ce que l'on appelle le droit positif. Ce dernier établit qu’il ne peut être considéré comme valable que parce que c’est l’État qui lui donne la raison pour laquelle il a été élaboré, appliqué et également reconnu. Mais en plus, il se caractérise par le fait qu’il existe un certain nombre d’organes directeurs qui arbitrent de la même manière et que les valeurs qu’il établit sont clairement délimitées par ce qui est la légalité.

Les droits naturels sont inaliénables et universels, car aucun être humain ne peut priver un autre de sa jouissance et personne ne peut décider de s'en passer. Cela fait de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen la charte de la collecte et de la protection des droits découlant du droit naturel.

Ce document, qui a son origine en 1789 et plus précisément dans le développement de la Révolution française. Et dans ce document, l'Assemblée constituante a approuvé les droits personnels et collectifs de la société, qui étaient compris comme universels.

Cependant, nous devons souligner que cette Déclaration universelle des droits de l'homme, qui a été adoptée grâce au soutien de l'Assemblée générale des Nations Unies, est devenue un instrument pour mettre fin à la discrimination et à l'oppression.

Recommandé
  • définition populaire: force

    force

    Le dictionnaire de l' Académie royale espagnole (RAE) réserve seize définitions du mot force , terme dérivé du latin fortia . Selon le RAE , la force décrit la force , la robustesse , le pouvoir et la capacité d’ enlever ou de déplacer quelque chose ou une personne qui a du poids ou qui exerce une résistance (par exemple, il faut de la force pour tenir un rocher); la canalisation concrète du pouvoir physique ou moral ( "Il a beaucoup de force, il peut se remettre de ce malheur" ); la capacité à résister à une poussée ou à supporter un poids (comme la force de certaines colonnes);
  • définition populaire: amplitude

    amplitude

    Le concept d' amplitude a plusieurs utilisations. Le premier sens mentionné dans le dictionnaire développé par l' Académie Royale d'Espagne ( RAE ) fait référence à l' élargissement, à la relaxation ou à l'allongement de quelque chose . L'amplitude, de cette manière, peut faire allusion à la capacité d'une personne à comprendre, tolérer, accepter ou évaluer différents problèmes. Par exemple: &qu
  • définition populaire: trivial

    trivial

    Du latin trivialis , trivial est un adjectif qui permet de nommer quelque chose de commun et connu de tous . C'est quelque chose de vulgarisé, qui ne sort pas de l'ordinaire et qui manque d' importance ou de nouveauté. Par exemple: "Je n'avais jamais entendu un discours politique aussi trivial" , "J'aime lire Jorge Luis Borges car aucun de ses livres n'est trivial" , "Assez pour argumenter, parlons de quelque chose de plus trivial" .
  • définition populaire: préjugé

    préjugé

    Le terme latin praeiudicium s'est transformé, dans notre langue , au détriment . Ce concept se réfère aux conséquences de nuire , une action qui consiste à causer un préjudice à quelqu'un ou quelque chose. Un préjudice, par conséquent, est ce qu'une personne ou une entité subit lorsqu'elle est victime d'un dommage . Par exemp
  • définition populaire: roman

    roman

    Le concept de roman vient du roman italien, qui signifie "nouvelles" . Le dictionnaire de l' Académie royale espagnole (RAE) définit le sens premier du terme en tant qu'œuvre littéraire développée en prose et chargée de raconter des actions qui appartiennent partiellement ou totalement au domaine de la fiction. Voici
  • définition populaire: coupe

    coupe

    Copa , du latin cuppa , est un terme avec plusieurs utilisations et significations selon le contexte . Ce peut être un verre avec un pied qui sert à boire divers liquides. Par exemple: "Quand nous nous sommes mariés, ma tante nous a offert un bel ensemble de verres en cristal" , "Un verre est tombé et s'est brisé la nuit dernière" , "Je vais demander au serveur de changer mon verre car il est sale" . Il e