Définition mercantilisme

Déterminer l'origine étymologique du terme mercantilisme est la première chose à faire, avant d'entrer pleinement dans l'analyse de sa signification. En particulier, il faudrait dire que c'est un mot qui vient du latin et qui est plus précisément le résultat de la somme des composantes latines suivantes: "mercari", qui est synonyme de "commerce"; "-Il", qui vient pour indiquer une "qualité", et le suffixe "-ism", qui est équivalent à "système".

Mercantilisme

Le mercantilisme est un système économique fondé sur le développement du commerce et de l' exportation . Ses doctrines ont été développées entre les XVIe et XVIIIe siècles en Europe .

Pour établir le mercantilisme, il fallait un État fort capable de prendre les mesures nécessaires pour réglementer l' économie . On considérait que la prospérité de chaque nation était liée au capital accumulé par celle-ci, lequel était à son tour représenté par l'accumulation de métaux précieux détenus par l' État .

Les théoriciens mercantilistes ont fait valoir que ce capital pourrait être augmenté à partir d’une balance commerciale positive, c’est-à-dire avec un niveau d’exportation supérieur au niveau des importations. Cela s'est traduit par un gouvernement qui a dû mettre en œuvre des politiques protectionnistes, protégeant la production nationale avec des droits d'importation et favorisant les exportations.

Tout cela explique pourquoi l’ État devrait avoir une position forte dans l’instauration du mercantilisme. Sinon, il ne serait pas possible d’établir des barrières tarifaires et d’adopter des politiques protectionnistes en général.

En particulier, pour tout ce qui précède, nous pouvons établir que ce sont les piliers sur lesquels le commercialisme était fondé:
• L’économie doit être réglementée à tout moment par l’État.
• La richesse d'un pays est déterminée par la quantité d'or et d'argent qu'il a à l'intérieur de ses frontières.
• Pour pouvoir accumuler plus d'argent et plus d'or, deux choses sont nécessaires: réduire les importations et augmenter les exportations. Ces derniers, en revanche, doivent être encouragés par la promotion des produits manufacturés.
• Il est essentiel que les entreprises qui dépendent de l’État afin d’améliorer le commerce soient créées dans le pays concerné.

Nombreux sont les personnages qui ont défendu et défendu le mercantilisme. Parmi eux, le Français Jean-Baptiste Colbert se distingue. C'était le ministre du roi Louis XIV et connu pour mener des actions telles que la restauration d'anciennes manufactures et l'octroi de monopoles, la promotion du canal du Languedoc, l'amélioration des infrastructures de communication telles que les routes et la construction de nouveaux bâtiments. favoriser le commerce.

Le mercantilisme a connu son heure de prospérité, même s'il a également reçu de nombreuses critiques. Plusieurs théoriciens ont souligné que le mercantilisme ne tenait pas compte des avantages concurrentiels de chaque pays (chaque nation dispose de conditions naturelles lui permettant d'obtenir certains produits avec moins de ressources, qu'elle peut exporter pour en importer d'autres) et que, si seulement la richesse était accumulée métaux précieux, son offre augmenterait et, par conséquent, baisserait son prix.

Dans le langage de tous les jours, le mercantilisme est connu sous le nom d’ esprit mercantile qui s’applique à des choses qui, en théorie, ne devraient pas être susceptibles d’être commercialisées. Par exemple: "Je ne comprends pas le mercantilisme dans les relations affectives" .

Recommandé
  • définition: image de l'entreprise

    image de l'entreprise

    La première étape nécessaire et obligatoire pour pouvoir comprendre le sens du terme qui nous occupe maintenant est de déterminer son origine étymologique. En ce sens, il faut dire que les deux mots qui le font viennent du latin: • L'image émane de "imago", qui peut être traduit par un portrait. • Corpo
  • définition: pieux

    pieux

    Pour trouver l'origine étymologique du terme pieux, nous devons recourir au latin. Et il est dérivé du mot latin "pietas", qui signifie "piété", et qui, à son tour, émane de "pius", ce qui peut être traduit par "dévot". Pieux est un adjectif qui est lié à la piété (la vertu qui implique la dévotion à Dieu et aux religieux et qui se traduit par une volonté de compassion et d’amour). De la même maniè
  • définition: oracle

    oracle

    Du latin oracalum , l' oracle est une réponse divine qui atteint les gens par le truchement de prêtres ou d'autres ministres. Cette réponse peut même être reflétée par des signaux physiques ou des symboles interprétés par des spécialistes. Il est également appelé oracle l' endroit où ce type de consultations est effectué et où la réponse est reçue . Les Grecs ont e
  • définition: litige

    litige

    Placitum , un terme latin qui peut être traduit par "phrase" , est venu à notre langue comme un procès . Le concept est utilisé pour nommer une confrontation ou une altercation . Par exemple: "Le responsable a décidé de résoudre le procès à outrance" , "Je ne vais pas m'arrêter avant de porter le procès devant le tribunal" , "Je pense que le procès serait facilement résolu par une discussion" . L'utili
  • définition: trafic

    trafic

    La circulation est un concept qui tire son origine d'un mot italien et désigne le transit ou le déplacement de moyens de transport, d'êtres humains ou d'objets, par un type de route ou de voie. La notion de trafic peut mentionner à la fois l’action du mouvement et les conséquences de cette circulation . Par e
  • définition: bourreau

    bourreau

    Le bourreau est appelé responsable de l' exécution d'une peine de mort ou de l'application d'une peine comportant un châtiment corporel . Le bourreau est ainsi celui qui a pour fonction de tuer les condamnés. Ce bureau est lié au passé, lorsque la peine de mort était fréquente et constituait souvent un événement public observé par tous. Le bourre