Définition la démocratie

Le concept connu en espagnol sous le nom de démocratie a ses bases en grec ancien et est formé en combinant les mots démos (qui se traduit par «peuple» ) et kratós (qui peut être compris comme «pouvoir» et «gouvernement» ). La notion a commencé à être utilisée au 5ème siècle avant JC, à Athènes .

La démocratie

À l'heure actuelle, il est entendu que la démocratie est un système qui permet d' organiser un groupe d'individus dans lequel le pouvoir ne réside pas dans une seule personne mais est réparti entre tous les citoyens . Par conséquent, les décisions sont prises à l’ opinion de la majorité .

On entend également par démocratie l'ensemble des règles qui déterminent la conduite d'une coexistence ordonnée sur les plans politique et social. On pourrait dire qu’il s’agit d’un mode de vie fondé sur le respect de la dignité humaine, la liberté et les droits de chacun des membres.

En pratique, la démocratie est une forme de gouvernement et d'organisation d'un État . Par le biais de mécanismes de participation directe ou indirecte, les personnes choisissent leurs représentants . On dit que la démocratie constitue une option de portée sociale où, pour la loi, tous les citoyens jouissent de la liberté et jouissent des mêmes droits, et où les relations sociales sont établies selon des mécanismes contractuels .

Les classifications de gouvernement promues par Platon et Aristote restent encore dans leur essence. Alors que la monarchie est le gouvernement qui se concentre sur une seule personne, la démocratie est le gouvernement "de la multitude" ( Platon ) ou "de la majorité" ( Aristote ).

Il existe plusieurs types de démocraties. Lorsque les décisions sont adoptées directement par le peuple, ils parlent de démocratie directe ou pure ; une démocratie indirecte ou représentative fait référence au système dans lequel les décisions sont prises par les personnes que le peuple reconnaît comme leurs représentants légitimes, qui sont élues au suffrage universel; et nous sommes confrontés à une démocratie participative lorsque le modèle politique permet aux citoyens de s'organiser pour exercer une influence directe sur les décisions publiques.

La forme la plus courante d’exercice de la démocratie aujourd’hui se présente dans les systèmes de représentation, qui peuvent être: présidentiels (avec un pouvoir exécutif à la tête claire, comme c’est le cas des républiques à président, auxquelles aider les ministres et les secrétaires), les parlementaires (un groupe de personnes forment le parlement autour duquel agissent les actions du gouvernement, il existe un président mais ses pouvoirs sont limités) et des systèmes collégiaux (une combinaison de systèmes parlementaire et présidentiel, où le pouvoir exécutif est composé de plusieurs personnes choisies par le parlement, qui se succèdent à tour de rôle).

Certains concepts importants en matière de démocratie sont le référendum (droit du peuple de rejeter ou d’approuver les dispositions des assemblées législatives), le plébiscite (vote dans lequel le peuple répond à une proposition faite par le gouvernement sur des questions d’intérêt fondamental: le changement politique, questions internationales telles que problèmes de frontières, etc.), initiative populaire (le peuple présente au gouvernement une proposition de loi ou des questions d’intérêt politique ou civique), rappel ou révocation (le peuple peut annuler les décisions du gouvernement par du vote populaire et a le droit de révoquer certains fonctionnaires s’ils ne s'acquittent pas bien de leur travail), ainsi que des jurys (le peuple fait partie des prétendus jurys populaires de collaboration avec le pouvoir judiciaire).

Est-il possible de construire une vraie démocratie?

Pour qu'il y ait une véritable démocratie, de l'un quelconque des types mentionnés ci-dessus, il est nécessaire que certaines lois soient respectées: souveraineté populaire, liberté et égalité . Les trois mots qui définissent ce style de vie représenté par un gouvernement choisi par les citoyens.

La souveraineté populaire garantit que tous les citoyens, en tant qu'êtres humains intelligents et libres, ont des droits et peuvent répondre avec obéissance devant les organes institués d'un commun accord avec le reste des citoyens. Il convient de noter que le mot souverain vient du mot latin qui signifie supérieur à tous les autres.

La liberté dans un État démocratique est légale et individuelle . La première fait référence au droit de l'être humain d'agir pour lui-même, avec le droit de décider de ses actes, tant que son désir ne contrevient pas aux lois (acceptées à l'unanimité par le peuple). . D'autre part, la liberté individuelle renvoie à l'essence d'êtres intelligents et libres que tout citoyen possède depuis sa naissance.

L'égalité proposée par la démocratie garantit que tous les citoyens doivent avoir les mêmes chances et les mêmes devoirs devant la loi (égalité juridique).

Pour clore cette définition, il convient de noter que la démocratie n’est pas l’antonyme du régime tyrannique (dictature), comme on le croit souvent, mais de l’ aristocratie . L’aristocratie est une structure politique et sociale verticale dans laquelle chaque citoyen reçoit un certain nombre de droits et d’obligations en fonction de son statut social. Une démocratie a une structure horizontale parce que le peuple a le pouvoir, bien qu'à première vue, elle soit gouvernée par une personne politique.

Malheureusement, la démocratie reste un atout précieux, difficile à atteindre . Il est difficile de trouver une démocratie qui fonctionne réellement, principalement en raison du manque d'informations et du manque d'intérêt des citoyens, qui se conforme aux lois et finisse par transférer leurs droits au groupe politique, ce qui, dans son ambition de pouvoir et d'argent, laisse à part des mots comme plébiscite ou révocation et prend les décisions comme si elle dirigeait une monarchie ou un gouvernement aristocratique. La démocratie peut ne pas être la forme idéale de gouvernement si elle est conforme à un système économique libéral tel que celui qui nous gouverne, mais elle serait peut-être beaucoup plus souhaitable si elle existait réellement et non simplement comme une théorie qui semble ne jamais être mise en pratique. .

Recommandé
  • définition: blanchir

    blanchir

    La première signification du verbe blanquear mentionné dans le dictionnaire de la Royal Spanish Academy ( RAE ) fait référence à la création de blanc . Le concept est utilisé de différentes manières, même de manière symbolique. Blanchir peut signifier peindre quelque chose de blanc ou appliquer un traitement pour le rendre plus clair. Si une pe
  • définition: couler

    couler

    Pileta est une notion à plusieurs usages, dont la signification peut varier selon les pays. Dans plusieurs pays d'Amérique du Sud, piscine est utilisée comme synonyme de piscine . En ce sens, une piscine est un réservoir d'eau artificiel utilisé à des fins sportives, décoratives ou de loisirs. La ch
  • définition: portée

    portée

    Le concept de portée a son origine dans le mot latin ambitus et permet de décrire le contour ou la limite de périmètre d'un lieu, d'un lieu, d'un espace ou d'un territoire. L'idée de champ d'application peut donc être présentée comme se référant à la zone qui est contenue ou incluse dans certaines limites . Par exemp
  • définition: affiche

    affiche

    La première chose à faire est de déterminer l’origine étymologique de l’affiche. En ce sens, nous devons établir qu'il s'agit d'un mot qui dérive du mot français "affiche", qui émane à son tour du mot latin "affictum", qui peut être traduit par "collé à" ou "fixe". . Affiche est
  • définition: ajustement

    ajustement

    La première chose à faire pour connaître la signification du terme ajustement est de découvrir son origine étymologique. Dans ce cas, nous devons indiquer que c'est un mot qui dérive du latin et qui peut être traduit par "action et effet d'accommodement". C'est le résultat de la somme de deux composants clairement reconnaissables: -Le préfixe "ad-", qui est équivalent à "vers". -L'ad
  • définition: sporadique

    sporadique

    Le mot grec sporadikós , qui peut être traduit par "dispersé" , est venu au latin médiéval sous le nom de sporadicus . D'où l' adjectif sporadique , qui fait référence à ce qui est fortuit ou éventuel . Par exemple: "Le célèbre écrivain a eu une étape sporadique dans cette région, alors que dans sa jeunesse, il travaillait dans un millésime" , "Nous avions des revendications sporadiques, mais en général, les gens sont satisfaits de notre gestion" , "C'était une romance sporadique, jamais nous avons eu une relation formelle " . En bref, le spor