Définition victime

Une victime est une personne ou un animal qui subit un dommage ou une blessure du fait de la faute d'autrui ou d'une cause fortuite . Lorsque le dommage est causé par une personne, cela s'appelle l’ agresseur . Par exemple: "L’agression sur la banque a fait une victime mortelle et deux blessés ", "Cet enfant est victime d’un système qui ne donne pas les mêmes chances à tous ", "La victime a été interrogée par le procureur qui traite clarifier le cas " .

Victime

Le premier sens du terme (qui tire son origine d'un mot latin d'écriture similaire) fait référence à l' être vivant (personne ou animal) destiné à être sacrifié . Toutefois, il convient de mentionner que cet usage est le moins courant à l’heure actuelle, car la notion de victime désigne généralement la personne lésée par un autre être humain ou de force majeure.

Omettre la possibilité qu'un animal puisse être considéré comme une victime a une cohérence avec la position dans laquelle les êtres humains localisent le reste de la nature : il ne s'agit que d'une simple ressource que quelqu'un ou quelque chose met à notre disposition pour l'exploiter Pas de pitié pour répondre à nos besoins. Bien sûr, à quelle distance les sociétés actuelles prennent-elles à l'environnement tout ce dont elles ont besoin pour survivre?

Victime Les animaux qui naissent et sont abattus dans un abattoir sont de véritables victimes, bien qu'ils ne nous dénoncent pas, bien qu'ils ne prévoient pas de représailles contre leurs tortionnaires. Ce sont des victimes parfaites, car personne ne les reconnaît en tant que telles, car elles ne se plaignent pas et n'acceptent pas les abus que leur infligent des êtres humains. Les animaux, les victimes silencieuses, voient leurs enfants mourir sans pouvoir les en empêcher, ils grandissent dans de petits espaces que personne ne pourrait endurer sans devenir fou, manger et grossir, se permettre les pattes, faire l’objet de cruelles expériences . Tout cela s'est passé pendant des décennies, sans interruption, et la langue veut cesser de les reconnaître comme victimes.

Toutes les personnes victimes d'un crime en sont victimes, bien qu'elles aient subi différents types de dommages. La victime peut avoir été agressée sans conséquence physique (de l'argent ou d'autres biens ont été volés), battue ou blessée au milieu du vol (coups de poing, coups de couteau, balles, etc.) ou peut-être décédée en conséquence directe de: l'agression. Dans ce dernier cas, on parle d'une victime mortelle.

De manière plus abstraite, une personne peut être victime de ses propres actions, ce qui se produit surtout chez les personnes souffrant de certains troubles de la personnalité. Pour différentes raisons, certaines personnes se rendent au travail ou à un échec émotionnel, ou une sorte de dommage physique se produit; Bien que dans tous les cas, il existe des raisons sous-jacentes, généralement liées à des expériences traumatisantes de l' enfance causées par les personnes âgées qui ont dû les prendre en charge, les conséquences de telles blessures passées sont indiquées avec ou sans la présence des agresseurs d'origine.

Habituellement, les victimes d' abus sexuels ou psychologiques essaient de reproduire le sentiment de soumission et d'humiliation qu'elles ont autrefois subi sans choix; Cela ne signifie pas qu'ils sont soumis à des mauvais traitements similaires à ceux subis lors des agressions qui ont engendré le traumatisme, mais ils cherchent à ressentir à nouveau cette frustration, cette impuissance qui a généré l'abus. De la même manière, les victimes peuvent devenir des agresseurs vis-à-vis de tiers, perpétuant ainsi un cycle pervers qui se nourrit des souffrances d'un innocent pour tenter de satisfaire une personne qui, à un moment de sa vie également, a été et ne peut plus jamais l'être.

Les catastrophes naturelles génèrent également des victimes. Il s’agit de cas de force majeure où, en principe, rien ne peut être fait pour prévenir le dommage. Cependant, il existe toujours des moyens concrets de minimiser les conséquences d'une éventuelle catastrophe naturelle ( inondations, sécheresses, éruption d'un volcan, tremblement de terre ), bien qu'elles nécessitent des moyens économiques et une volonté politique.

Recommandé
  • définition populaire: les habitudes

    les habitudes

    Originaire du terme latin habĭtus , l' habitude est un concept aux significations multiples. Il peut s'agir de la robe ou de l' uniforme qu'un sujet utilise en fonction de son état ou de son état. L'utilisation la plus fréquente de la notion est liée à l' habitude religieuse . Par
  • définition populaire: urgence

    urgence

    Le mot latin emerns est venu en castillan en cas d' urgence . Le premier sens mentionné dans le dictionnaire de l' Académie royale espagnole ( RAE ) fait référence à l' acte et au résultat d'émerge (éclaté, germination). L’utilisation la plus courante du terme fait référence à un accident ou à un événement qui se produit de manière abrupte et qui, en général, nécessite un type d’action pour éviter ou réduire au minimum les dommages. Par exemple: "Urge
  • définition populaire: résonance

    résonance

    La résonance est un terme qui tire son origine du mot latin resonantĭa . Ce mot peut être traduit par "qualité de celui qui fait retentir quelque chose de son de manière répétée" et il est établi qu'il est composé de plusieurs composants parfaitement reconnaissables: -Le préfixe "re", qui signifie "à l'envers" ou "encore". -Le verbe
  • définition populaire: artificiel

    artificiel

    La première chose à faire pour comprendre le sens du terme artificiel est de découvrir son origine étymologique. Dans ce cas, il faut souligner que c'est un mot qui dérive du latin, en particulier de "artificialis", qui résulte de la somme de trois composantes clairement délimitées: -Le nom "ars, artis", qui peut être traduit par "art". -Le ver
  • définition populaire: chloroplaste

    chloroplaste

    Il est appelé chloroplaste à un organite présent dans les cellules des plantes, où se développe la photosynthèse (processus de métabolisme qui permet à certains organismes de synthétiser des substances organiques en utilisant la lumière du soleil comme source d'énergie). Délimités par deux membranes, les chloroplastes présentent des vésicules, appelées thylakoïdes, qui hébergent des molécules capables de transformer l'énergie lumineuse des rayons du soleil en énergie chimique. Une de ces molécule
  • définition populaire: fascisme

    fascisme

    Le fascisme est un mouvement politique et social né en Italie par Benito Mussolini après la fin de la Première Guerre mondiale . Il s’agit d’un mouvement totalitaire et nationaliste dont la doctrine (et d’autres semblables à celles développées dans d’autres pays ) s’appelle fasciste . De 1922 à 1943