Définition ministère

Enraciné dans un terme latin qui ressemble au concept de "service", le mot ministère est utilisé pour désigner un département ou une division du gouvernement d'un État . Chaque ministère est une partie fonctionnelle du gouvernement et est dirigé par un responsable, appelé ministre . La plus haute autorité, à laquelle les ministres répondent, est le président du gouvernement.

Ministère

Le terme ministère est utilisé pour désigner à la fois chaque division du gouvernement et le bâtiment dans lequel se trouvent les bureaux du département ministériel. Par exemple: "Le ministère de l'Agriculture a annoncé qu'il accorderait des subventions aux producteurs touchés par la sécheresse", "Hier, il y a eu une protestation importante contre le ministère du Travail" ", le gouvernement a décidé d'augmenter le budget du ministère de l'Économie afin qu'il peuvent mettre en œuvre des mesures contre la crise financière internationale " .

Bien que cela varie d'un pays à l' autre, les noms et fonctions des ministères peuvent être modifiés par le pouvoir exécutif . En Argentine, par exemple, certains des ministères les plus importants sont le Ministère de l'intérieur, le Ministère de l'économie et des finances publiques, le Ministère de la planification fédérale, des investissements publics et des services, le Ministère de l'éducation, le Ministère du travail, de l'emploi et de la sécurité. Social, le ministère de la Santé et le ministère de l'Industrie.

Le président de la nation argentine a l'obligation de nommer un chef de cabinet chargé de coordonner les actions entre les différents ministères.

En Espagne, les ministères font partie de l' administration générale de l'État . La nomination et la révocation des ministres sont effectuées par le roi d'Espagne sur proposition du président du gouvernement . Le siège des ministères est situé à Madrid, la capitale nationale.

Histoire du ministère espagnol de l'éducation

Ministère Actuellement, le ministère de l'Éducation représente un département très important pour le pays, étant responsable de toutes les questions liées à la formation et à l'octroi de bourses d'études et de subventions aux citoyens afin qu'ils puissent atteindre le niveau académique recherché. être sur le territoire national comme à l'étranger.

En ce qui concerne sa création, a eu lieu le 31 mars 1900 et a reçu le nom de ministère de l'Instruction publique et des Beaux-Arts . En tout état de cause, le gouvernement espagnol avait déjà agi dans le domaine de l’éducation, comme le prouve la création d’une direction générale des études à Cadix, presque un siècle auparavant, qui évoluait avec le temps, se transformant et s’adaptant aux besoins des habitants.

Historiquement, leurs compétences ont varié, y compris l'instruction publique, la protection des établissements d'enseignement tels que les facultés et les écoles, les conservatoires de musique et d'arts plastiques, les bibliothèques, les imprimeries, les musées et les théâtres, parmi de nombreux autres organismes.

Pendant plus de quatre décennies, les décisions relatives aux questions d'éducation étaient liées au ministère des Travaux publics. Jusqu'au début des années 1900, elles ont été divisées en deux, donnant lieu à la première expression du ministère actuel de l'Éducation, comme mentionné dans les paragraphes précédents. . Il est à noter que durant ses premières années d’existence, le manque de budget ne lui a pas permis d’engendrer de grands changements dans la nation; Cela ne signifie pas, en revanche, qu'un important travail de sensibilisation aux avantages de la formation et de la spécialisation académiques ne sera pas réalisé en son nom.

Au fil des ans, une série de directions (telles que le général de l’enseignement primaire et des beaux-arts) ont renforcé l’importance du ministère de l’éducation et ont permis de définir leurs compétences, un élément fondamental de leur développement et de leur évolution. Son siège actuel, situé à Madrid, a été construit il y a presque un siècle.

Recommandé
  • définition: positivisme

    positivisme

    En recherchant l’origine étymologique du terme positivisme, nous découvrirons qu’il se trouve en latin et qu’il est formé par l’union de plusieurs parties, en particulier de trois: le mot positus qui équivaut à "position", le suffixe - tivus pouvant être traduit par "Relation active" et le suffixe - synonyme de "théorie ou doctrine". Il est connu
  • définition: astrolabe

    astrolabe

    L'origine étymologique est la première chose que nous allons découvrir du mot que nous avons devant nous. En particulier, nous pouvons établir que l'astrolabe dérive du grec, exactement de "astrolabion", qui est un instrument utilisé pour mesurer les étoiles et la hauteur du soleil. Exact
  • définition: thriller

    thriller

    Le terme thriller ne fait pas partie du dictionnaire développé par la Royal Spanish Academy ( RAE ). Le concept est utilisé en référence au genre littéraire ou cinématographique qui est basé sur la génération de suspense (attente ou curiosité pleine d’angoisse du lecteur / spectateur pour savoir ce qui se passera dans l’intrigue ci-dessous). En tant que g
  • définition: jenga

    jenga

    Jenga est le nom d'un jeu conçu par la Tanzanienne Leslie Scott . Cette femme, basée en Angleterre , a créé un divertissement dans les années 1970 après avoir découvert un passe-temps similaire au Ghana , l’appelant Takoradi Bricks . Des années plus tard, le produit est devenu Jenga , un terme qui signifie en swahili «construire» . Au début,
  • définition: barde

    barde

    Le concept de barde a plusieurs utilisations. D'une part, il peut provenir du mot latin bardus , terme qui tire à son tour son origine étymologique en gallois bardd . Un barde, en ce sens, est une personne vouée à la poésie . Dans l'Antiquité, on appelait le barde qui récitait des poèmes et racontait des légendes orales. Plusieu
  • définition: ovocyte

    ovocyte

    Connaître l'origine étymologique du terme ovocyte nous amène à analyser qu'il émane du grec. Plus précisément, il résulte de la somme de deux composants de cette langue: "oo", qui peut être traduit par "oeuf", et "kytos", ce qui équivaut à "cellule". Les ovocy