Définition implorer

Le verbe implorar, dont l'origine étymologique se trouve dans le latin implorāre, évoque la possibilité de faire une demande avec des supplications ou des moyens . Quiconque demande quelque chose de cette manière comme faveur ou grâce implore donc.

Implorer

Par exemple: "Après avoir gaspillé la pénalité, le joueur avec ses mains pour implorer le pardon des supporters", "Je vais implorer l'annulation de l'amende car je ne peux pas le payer", "À bord de la déshydratation, le fugitif décidé d'approcher la ville pour implorer un peu d'eau . "

L'imploration est une demande passionnée ou désespérée . Supposons qu'un jeune homme, au milieu d'une dispute, dise des choses blessantes à un ami qui se fâche contre lui. Une fois que le temps passe et qu'il redevient calme, le garçon se rend compte qu'il a commis une erreur et qu'il n'aurait pas dû exprimer ce qu'il a dit à son ami. C'est pourquoi il n'hésite pas à l'appeler au téléphone pour implorer son pardon, conscient de son manque.

Prenons le cas d'un homme qui est au chômage et a un enfant malade. Devant l’impossibilité d’acheter les remèdes dont il a besoin, il s’adresse au gouvernement pour demander de l’ aide . Le sujet porte une lettre au président détaillant sa situation, confiant que le président ou un fonctionnaire est déplacé et fournit une aide.

Les religieux enfin implorent souvent Dieu et les saints. Si un catholique souhaite protéger sa famille, il peut implorer la Vierge Marie, pour ne citer qu'une possibilité.

Recommandé
  • définition populaire: la gorge

    la gorge

    La notion de gorge fait référence à une certaine région du cou et à l'espace intérieur situé entre le palais et l'entrée de l' œsophage et du larynx . Le concept, par extension, est utilisé pour nommer la partie la plus étroite de quelque chose . Par exemple: "J'ai mal à la gorge, je pense que je vais manger un bonbon au miel" , "Le joueur a reçu un coup à la gorge qui l'a laissé sans air" , "Il a pris la bouteille à la gorge et a bu jusqu'à ce qu'elle soit vide" . On retrouve non
  • définition populaire: sans poil

    sans poil

    L' adjectif sans poil est utilisé pour qualifier celui qui n'a pas de cheveux . Le terme est souvent utilisé pour désigner l'homme qui n'a pas de barbe ou qui a peu ou pas de pilosité . Par exemple: "L'acteur anglais a dû se raser pour donner vie à un nouveau personnage et a été surpris par son regard sans poil lors de la cérémonie de remise des prix" , "Le suspect du crime a été décrit par les témoins comme un jeune homme mince, court et sans poil. " , &qu
  • définition populaire: carte économique

    carte économique

    Une carte est une représentation graphique et métrique d'un territoire donné . L'art de la cartographie est connu sous le nom de cartographie , alors que les responsables de cette activité sont les cartographes , qui utilisent différentes techniques de simplification pour faciliter la présentation des données. Il ex
  • définition populaire: court métrage

    court métrage

    Le terme court métrage , qui vient du mot français court-métrage , désigne un court métrage . Il n’existe pas de définition précise de sa durée, bien qu’il soit généralement admis qu’un film d’une durée de trente minutes ou moins est un court métrage. Surnommés courts métrages dans le langage courant , ces documents audiovisuels peuvent développer les mêmes thèmes que les moyens métrages et les longs métrages. Cependant, il est courant
  • définition populaire: utilité

    utilité

    Du latin utilĭtas , l' utilité est l' intérêt , le profit ou le fruit obtenu de quelque chose. Le terme permet également de nommer la qualité d’utile ( qui peut servir ou être utilisée dans un certain sens ). Quelque chose d'utile sert à satisfaire un besoin . Par exemple: si une personne veut ouvrir une bouteille, le tire-bouchon est un outil utile pour atteindre son objectif. Un sujet
  • définition populaire: intrus

    intrus

    Le chemin étymologique de l' intrus commence en intrudere , ce qui peut être traduit par "introduire par la force" . Ce mot dérive in intrusus en latin médiéval. Dans notre langue, le terme est venu comme un intrus : c'est le nom de quelqu'un qui entre quelque part sans autorisation . Un