Définition pragmatisme

Du pragmatisme anglais, le pragmatisme est l' attitude principalement pragmatique (qui recherche l' efficacité et l' utilité ). Par exemple: "Laissons de côté l'idéalisme et concentrons-nous sur le pragmatisme: combien devons-nous investir pour moderniser l'usine et dupliquer la production?", "Le pragmatisme est la base de notre mouvement politique; on en a marre des discussions stériles et on veut résoudre les problèmes quotidiens des gens . "

Pragmatisme

Le pragmatisme, en revanche, est un courant philosophique qui a émergé à la fin du XIXe siècle aux États-Unis . William James et Charles S. Peirce ont été les principaux promoteurs de cette doctrine, caractérisée par la recherche des conséquences pratiques de la pensée .

Le pragmatisme place le critère de la vérité dans l'efficacité et la valeur de la pensée pour la vie. Il s'oppose donc à la philosophie selon laquelle les concepts humains représentent le sens réel des choses.

Pour les pragmatiques, la pertinence des données découle de l'interaction entre des organismes intelligents et l'environnement. Cela conduit au rejet des significations invariables et des vérités absolues: les idées, pour le pragmatisme, ne sont que provisoires et peuvent changer par rapport aux recherches futures.

En établissant le sens des choses à partir de leurs conséquences, le pragmatisme est souvent associé à la praticité et à l' utilité . Cependant, encore une fois, cette conception dépend du contexte.

Lorsque les politiciens parlent de pragmatisme, ils se fondent souvent sur des préjugés et non sur l'observation des conséquences. Par conséquent, le pragmatisme politique peut s'opposer au pragmatisme philosophique .

Le pragmatisme de John Dewey

Pragmatisme John Dewey était un philosophe, pédagogue et psychologue, né aux États-Unis en 1859, qui a grandement contribué à la théorie du pragmatisme. Selon sa pensée, notre esprit est un produit évolutif de la biologie, un outil qui s’est adapté pour nous permettre de survivre dans le monde physique, ainsi que dans le cou des girafes . Il a affirmé que l'intelligence devrait être utilisée, jugée et modifiée en fonction de son efficacité pratique dans la recherche d'une subsistance.

La pensée représente un outil qui a pour objectif la résolution des problèmes de l'expérience; La connaissance, en revanche, résulte de l’accumulation de la sagesse issue de la résolution de ces problèmes. Il est regrettable que les principes établis de Dewey aient été ignorés par la pédagogie et que les centres d’enseignement aient continué à être basés sur un modèle fermé et pratiquement obsolète.

Ensuite, les quatre phases de la pensée humaine sont exposées, selon John Dewey:

* expérience : c’est un besoin qui se présente face à une situation empirique réelle, résultat d’essais et d’erreurs, pour résoudre un problème. Pour que cette étape se déroule correctement, il est nécessaire que la pensée apparaisse spontanément et légitimement, et non contrainte par des exigences de type académique;

* Disposition des données : pendant le processus d' apprentissage, les personnes utilisent les données stockées dans notre mémoire et nous obtenons de nouvelles informations de notre environnement par l'observation et la communication. Il est important de savoir tirer parti des ressources cognitives, dont beaucoup découlent d'un examen du passé.

* les idées : elles représentent un moment de création dans lequel on essaie de prévoir les résultats potentiels, de sauter dans le temps vers l'avenir pour éviter que cela ne nous surprenne. Contrairement aux données, les idées ne peuvent pas être communiquées .

* l'application et la vérification : les pensées sont incomplètes, ce ne sont que des suggestions, des points de vue qui aident à gérer les situations de l' expérience . Jusqu'au moment où ils sont appliqués à ces situations et contrôlés, ils n'atteignent pas la plénitude, ils ne sont pas en contact avec la réalité.

Recommandé
  • définition populaire: zéro

    zéro

    L'origine étymologique du terme zéro se trouve dans un mot arabe classique pouvant être traduit par "vacuité" . Ce mot a été transmis à l'arabe hispanique, puis au latin et enfin à l'italien, la langue dont il nous a reçus. Le zéro est le nombre qui fait référence à une valeur nulle ou à l' absence de quantité . Par conséquen
  • définition populaire: centre informatique

    centre informatique

    Un centre informatique , un centre de traitement de données , un centre de données ou un centre de données est une entité, un bureau ou un service responsable du traitement des données et des informations de manière systématique. Le traitement est effectué à l'aide d'ordinateurs équipés du matériel et des logiciels nécessaires pour accomplir cette tâche. En général,
  • définition populaire: ressources littéraires

    ressources littéraires

    Les ressources littéraires sont des outils que les auteurs de littérature utilisent pour générer certains effets de style dans leurs textes. On peut dire qu’il s’agit d’utilisations spéciales ou inhabituelles du langage, différentes des utilisations quotidiennes. Il est possible de nommer des ressources littéraires des figures littéraires ou des figures rhétoriques . Ce ne sont pa
  • définition populaire: triglycérides

    triglycérides

    Les triglycérides sont une classe de lipides qui sont formés par une molécule de glycérine. Également appelés triacylglycérols ou triacylglycérides , les triglycérides font partie des graisses . La synthèse des triglycérides s'effectue dans le réticulum endoplasmique de la plupart des cellules du corps. Le process
  • définition populaire: couvent

    couvent

    Avant de connaître le sens du terme couvent, il est nécessaire de procéder à la découverte de son origine étymologique. Dans ce cas, nous devons préciser qu'il dérive du latin, exactement de "conventus", ce qui peut être traduit par "réunion" ou "congrégation". Mot qui é
  • définition populaire: Poutre

    Poutre

    Le concept de poutre vient du latin biga , terme utilisé pour désigner le transport d'une paire de chevaux. La poutre, avec 'v', permet d'identifier la pièce courbée (pouvant être à la fois en fer et en bois), présente dans les voitures anciennes dans le but de permettre la liaison entre l'avant et l'arrière. Aujour