Définition prévalence

Afin de déterminer la signification du terme prévalence, il est nécessaire d’abord d’en connaître l’origine étymologique. Dans ce cas, on peut dire qu'il dérive du latin, plus précisément de la somme de trois composants clairement délimités:
-Le préfixe "pre", qui peut être traduit comme avant.
-Le verbe "valere", qui est synonyme de "rester en plénitude".
-L'élément "entité", qui indique "agent".
-Le suffixe "-ia", utilisé pour établir une "qualité".

Prévalence

La prévalence est un terme qui peut être lié à deux verbes: prévaloir et prévaloir . Ces concepts se réfèrent à tirer parti de quelque chose pour obtenir un avantage, la possibilité de maintenir ou la condition de ce qui est ou de ce qui est imposé.

Par exemple: "La prévalence des équipes espagnoles dans le tournoi continental était évidente", "Vous ne pouvez voir la prévalence d'aucune des personnes impliquées dans l'affaire", "L'étude confirme la prédominance des entreprises chinoises dans le secteur" .

Dans le domaine de la médecine, nous parlons de la prévalence de nommer l’ indice des personnes souffrant d’une maladie donnée dans l’ensemble du groupe de personnes à l’étude. Il s’agit donc d’une notion d’utilisation fréquente en épidémiologie (discipline spécialisée dans l’origine et le développement des épidémies).

En fonction du nombre de personnes souffrant d’un trouble de la santé dans un certain groupe, la prévalence en question peut être estimée. Cette prévalence est une proportion : elle révèle combien d’individus sur un total sont malades. Si dans un bureau où travaillent vingt personnes, il y en a dix qui souffrent de grippe, on peut dire que la prévalence de la grippe dans ledit bureau est actuellement de 50% .

Il est possible de différencier la prévalence de la période (qui révèle la proportion de patients à un moment incertain) de la prévalence ponctuelle (référée à un moment spécifique). Dans notre exemple précédent, la proportion fait référence à une prévalence ponctuelle.

La prévalence permet aux épidémiologistes d'analyser et d'expliquer divers problèmes de santé. À partir de ce type de données, des politiques de santé publique sont élaborées dans le but de maintenir les citoyens en bonne santé ou de permettre aux personnes tombées malades d'être soignées ou de recevoir le traitement approprié.

Nous devons établir que, parfois, dans le domaine médical, on confond quelle est la prévalence et quelle est l’incidence. Cependant, nous devons préciser qu’il s’agit de deux choses totalement différentes:
-La prévalence doit préciser la proportion de la population qui, à un moment donné, souffre d'une maladie et qui sera étudiée. En règle générale, il s’agit d’un terme permettant d’analyser des pathologies chroniques et même de pouvoir mettre en place des mesures et des projets en faveur des besoins d’assistance ou de services médicaux.
-L'incidence, en revanche, est de montrer le nombre de nouveaux cas de la pathologie susmentionnée que nous étudions et qui surviennent au cours d'une période donnée. C'est précisément à cause de cette circonstance que ce terme est utilisé pour analyser les maladies infectieuses.

Il s’agit donc de deux concepts différents. Cependant, cela ne signifie pas qu'ils ne sont pas interconnectés, qu'ils ont besoin les uns des autres et qu'ils sont très utiles dans le domaine de la médecine.

Recommandé
  • définition: image de l'entreprise

    image de l'entreprise

    La première étape nécessaire et obligatoire pour pouvoir comprendre le sens du terme qui nous occupe maintenant est de déterminer son origine étymologique. En ce sens, il faut dire que les deux mots qui le font viennent du latin: • L'image émane de "imago", qui peut être traduit par un portrait. • Corpo
  • définition: pieux

    pieux

    Pour trouver l'origine étymologique du terme pieux, nous devons recourir au latin. Et il est dérivé du mot latin "pietas", qui signifie "piété", et qui, à son tour, émane de "pius", ce qui peut être traduit par "dévot". Pieux est un adjectif qui est lié à la piété (la vertu qui implique la dévotion à Dieu et aux religieux et qui se traduit par une volonté de compassion et d’amour). De la même maniè
  • définition: oracle

    oracle

    Du latin oracalum , l' oracle est une réponse divine qui atteint les gens par le truchement de prêtres ou d'autres ministres. Cette réponse peut même être reflétée par des signaux physiques ou des symboles interprétés par des spécialistes. Il est également appelé oracle l' endroit où ce type de consultations est effectué et où la réponse est reçue . Les Grecs ont e
  • définition: litige

    litige

    Placitum , un terme latin qui peut être traduit par "phrase" , est venu à notre langue comme un procès . Le concept est utilisé pour nommer une confrontation ou une altercation . Par exemple: "Le responsable a décidé de résoudre le procès à outrance" , "Je ne vais pas m'arrêter avant de porter le procès devant le tribunal" , "Je pense que le procès serait facilement résolu par une discussion" . L'utili
  • définition: trafic

    trafic

    La circulation est un concept qui tire son origine d'un mot italien et désigne le transit ou le déplacement de moyens de transport, d'êtres humains ou d'objets, par un type de route ou de voie. La notion de trafic peut mentionner à la fois l’action du mouvement et les conséquences de cette circulation . Par e
  • définition: bourreau

    bourreau

    Le bourreau est appelé responsable de l' exécution d'une peine de mort ou de l'application d'une peine comportant un châtiment corporel . Le bourreau est ainsi celui qui a pour fonction de tuer les condamnés. Ce bureau est lié au passé, lorsque la peine de mort était fréquente et constituait souvent un événement public observé par tous. Le bourre