Définition chimie analytique

La science consacrée à l'étude de la composition, de la structure, des propriétés et des modifications de la matière est connue sous le nom de chimie . Selon l'objet d'étude spécifique, il existe différentes branches de la chimie. Nous pouvons donc parler de chimie organique , de chimie inorganique et d’autres spécialités.

* Polarimètre : c'est un outil qui permet de calculer la valeur de la déviation de lumière polarisée. Cela commence par un rayon de lumière qui passe à travers un filtre polarisant et devient un rayon de lumière plate polarisée, qui passe ensuite à travers un porte-échantillon contenant un énantiomère en solution, et c'est alors qu'une déviation se produit. Selon l'orientation relative qui existe entre les différents axes de chaque filtre polarisant, il est déterminé si la lumière traverse ou non le second d'entre eux;

* colorimètre : tout instrument capable d'identifier la couleur et la teinte pour permettre une mesure plus précise de la couleur. D'autre part, avec une solution, il vous permet également de déterminer son absorbance (l'intensité de la lumière avant d'entrer dans un échantillon, avec une longueur d'onde spécifique). Pour cette raison, le colorimètre permet de savoir quelle est la concentration d'un soluté connu. Cet outil repose sur le principe qu'il existe une relation proportionnelle entre l'absorbance d'une substance et sa concentration.

Selon le type d'analyse à effectuer, la chimie analytique peut être divisée en chimie analytique qualitative et en chimie analytique quantitative . Les analyses, par contre, peuvent être développées à partir de réactions chimiques ou d'interactions physiques.

L'analyse gravimétrique, par exemple, cherche à spécifier le niveau d'un élément chimique dans un échantillon . Pour cela, cela fonctionne avec les poids moléculaires et atomiques. Une analyse électroanalytique, par contre, analyse un analyte en fonction des ampères ou des volts dans une cellule électrochimique.

Les études spectrométriques, volumétriques et chromatographiques sont d'autres analyses développées dans le cadre des travaux de chimie analytique.

Les travaux de la chimie analytique peuvent être résumés en une série d'étapes: définissez d'abord le problème à analyser, puis prenez un échantillon de l'objet de l'étude; puis extraire les données d'intérêt et enfin les interpréter.

Recommandé
  • définition: spirale

    spirale

    Le premier pas à faire pour découvrir le sens du terme spirale consiste à déterminer son origine étymologique. Ce faisant, nous trouvons le fait qu’il émane du latin, en particulier de "spiralis", qui peut se traduire par "en hélice". C'est un mot composé des parties suivantes: "spira", qui est synonyme de "tire-bouchon", et le suffixe "-al". Une spir
  • définition: balla

    balla

    Plusieurs fois, dans différents textes , nous trouvons le mot balla écrit. Cependant, si nous consultons un dictionnaire, nous découvrirons que ce terme n'existe pas . Il s’agit d’une faute d’orthographe très fréquente, dérivant de confusions avec des concepts tels que berry , fence and go . Si l’inten
  • définition: thèse

    thèse

    Thèse provient de la thèse latine qui, à son tour, dérive d'un mot grec. C'est une proposition ou une conclusion qui est maintenue avec un raisonnement . La thèse est une déclaration de vérité argumentée ou justifiée dont la légitimité dépend de chaque domaine. Cela signifie qu’une thèse personnelle sur un sujet n’est pas la même chose qu’une thèse scientifique . Dans l'Antiquité
  • définition: la miséricorde

    la miséricorde

    La première acceptation de la miséricorde qui comprend le dictionnaire de l' Académie royale espagnole ( RAE ) fait référence à la récompense ou au prix attribué pour un travail. Le terme, dans l'Antiquité, a été utilisé pour faire allusion au cadeau qu'un seigneur ou un roi a donné à un sujet. Mercy, dans
  • définition: veau

    veau

    La première chose à savoir est qu’il n’ya pas d’origine étymologique claire de ce terme. Ainsi, il y a des théories qui établissent qu'il dérive du mot basque "beicecor" et d'autres qui déterminent qu'il vient du "bouquetin" ibérique. Ce dernier est un mot qui a été utilisé pour désigner une espèce d’antilope. Le veau s'appel
  • définition: fade

    fade

    L' étymologie de l' insipide nous conduit à insulsus , un mot latin qui peut être traduit par "sans sel" . Ce qui manque de saveur est donc qualifié de fade. Par exemple: "Je n'ai pas aimé ce plat, il me semblait fade" , "Quel gâteau fade! Je m'attendais à quelque chose de différent "" Pour que la recette ne soit pas fade, il est important d'ajouter différentes herbes aromatiques à la préparation . " L&