Définition herméneutique

Avant d'analyser en profondeur le sens du concept herméneutique, la première chose à faire est de déterminer son origine étymologique, car ainsi nous en comprendrons la raison. En ce sens, on peut dire qu'il provient du grec hermeneutikos, qui est à son tour formé par l'union de trois "particules".

Herméneutique

Ainsi, c'est le résultat de la somme du mot hermeneuo que l'on peut traduire par "je déchiffre", du mot tekhné qui signifie "art" et du suffixe -tikos qui est synonyme de "apparenté à". On peut donc dire littéralement que ce terme qui nous concerne est l’art d’expliquer des textes ou des écrits, des œuvres artistiques.

De la même manière, nous ne pouvons pas ignorer que l'herméneutique est en relation avec le dieu grec Hermes, qui était chargé à l'Olympe de transmettre les messages secrets à leurs destinataires et qui, une fois avec eux, était celui qui devait les déchiffrer.

L'art est défini comme une herméneutique basée sur l' interprétation de textes, en particulier des œuvres considérées comme sacrées . Du point de vue de la philosophie défendue par Hans-Georg Gadamer, ce concept décrit la théorie dite de la vérité et constitue la procédure permettant d'exprimer l'universalisation de la capacité interprétative à partir de l'historicité personnelle et spécifique.

De cette manière, il est possible de classer l'herméneutique de différentes manières. Il y a par exemple le type philologique (variante originaire d' Alexandrie afin de déterminer le caractère authentique des écrits anciens); Herméneutique biblique (apparue vers les XVIIe et XVIIIe siècles dans le but de parvenir à une interprétation adéquate, objective et compréhensible de la Bible ) et herméneutique du profil philosophique (modalité qui ne dépend pas de la linguistique et cherche à en fixer les conditions de toute interprétation).

Dans le cas particulier de la branche de l'herméneutique chargée d'interpréter des textes sacrés appartenant soit à la Bible, soit à d'autres œuvres de caractère religieux appartenant à des cultures différentes, il est nécessaire de souligner qu'elle est également connue sous le nom de exégétique

L'origine des études herméneutiques se trouve dans la théologie chrétienne, un cadre dans lequel deux interprétations différentes de la Bible sont distinguées: un colorant littéral et un colorant spirituel, divisé en analyses anagogiques, allégoriques et morales.

Le message littéral des Saintes Écritures est celui qui émerge de l'écriture elle-même et est capturé par l'exégèse philologique, qui est élaborée selon les règles de l'interprétation correcte.

La valeur spirituelle, en revanche, est générée par Dieu dans l' être humain, en proposant un contenu religieux qui permet de compléter les signes. Dans ce cadre, il est possible de distinguer le sens allégorique (pour que les croyants acquièrent une profondeur interprétative lors de la lecture d’événements.) Pour citer un exemple concret: la traversée de la mer Rouge est un symbole de la victoire du Christ et du baptême., le sens moral (les épisodes mentionnés dans la Bible peuvent servir de modèle et d’impulsion pour une action juste) et le sens anagogique ou mystique (celui qui vise à démontrer que les saints ont la capacité d’observer des réalités et des événements durables jusqu’à l’éternité) .

Parmi les auteurs les plus importants dans le domaine de l'herméneutique qui l'ont opté et l'ont développée sous ses différentes facettes, citons des figures de la stature de Friedrich Schleiermacher, de l'érudit allemand, Wilhelm Dilthey, Martin Heidegger ou Paul Ricoeur.

Recommandé
  • définition: tiers monde

    tiers monde

    La notion de tiers monde a été développée par l'économiste et sociologue français Alfred Sauvy au début des années cinquante . Le concept découle de l'idée du troisième État , qui est utilisé en référence à l' organisation de la société dans l' ancien régime . A cette époque, la société était divisée en trois domaines: la noblesse , le clergé et le troisième État , formé par la bourgeoisie et les paysans. Sauvy s’éloigne de cette i
  • définition: parasitisme

    parasitisme

    Le parasitisme est le type d'association et le mode de vie des parasites . Ces organismes vivent aux dépens d’autres espèces, dont ils se nourrissent sans les tuer. Avec le parasitisme, l'une des espèces (qui agit en tant qu'hôte ou hôte ) subit un affaiblissement de son aptitude à la reproduction avant l'action de l'autre espèce (le parasite ), ce qui profite en améliorant son propre aptitude à la reproduction. Les paras
  • définition: jeune

    jeune

    Le concept de jeune vient du mot latin iuvĕnis . L'individu qui traverse la jeunesse est décrit comme jeune: l'étape de la vie qui précède la maturité. Il est important de garder à l’esprit qu’il n’existe pas de définition précise du jeune, étant donné que le jeune ne s’étend pas dans une tranche d’âge précise ou déterminée . Plusieurs fois, on consi
  • définition: enthalpie

    enthalpie

    L' enthalpie est une grandeur thermodynamique équivalente à la somme de l'énergie interne du corps et de la multiplication de son volume par la pression externe. Cette grandeur est symbolisée par un H. majuscule . Ce que l'enthalpie fait, c'est refléter la quantité d' énergie qu'un corps échange avec l'environnement . Leurs
  • définition: hamburger

    hamburger

    Un hamburger est une sorte de sandwich ou de crêpe obtenu à partir de viande hachée . Habituellement, d'autres ingrédients sont ajoutés et servis en sandwich (avec la viande entre deux morceaux de pain). Les origines du hamburger moderne ne sont pas claires. Sa création se situe généralement au XIXe siècle , même si ce n’est qu’au XXe siècle qu’elle est devenue populaire après le développement du concept de restauration rapide . Aujourd'hui,
  • définition: perorata

    perorata

    Avant d’entrer pleinement dans l’établissement du sens du terme perorata, la première chose à faire est de déterminer son origine étymologique. Et dans ce sens, on peut dire qu’il dérive du latin. Plus spécifiquement, il émane du verbe "perorare", qui peut être traduit par "exposer un discours". Une peroratio